mercredi 20 juin 2018

retour en douceur par de petits bricolages

Hello,

La période est un poil compliqué alors on bricole comme on peut quand on arrive à grappiller de précieuses minutes de détente. Deux choses à vous montrer pour cette fois : du charcutage de Stormcast pour pas avoir à réfléchir et de la découpe pour une deuxième version de maisons japonaises. Depuis que tu as écris ces lignes inachevées, il s'est écoulé un mois. Je sais que le temps est relatif tout ça tout ça, mais tu charries un peu non ? Après faut pas s'étonner que personne ne vienne ici si on pense que t'es crevé trois fois par an...
D'ailleurs, on rajoute une troisième chose à cet article, j'ai commencé à faire du décor futuriste en exploitant enfin tout ce que j'ai accumulé au fur et à mesure des années.
Je suis même tellement en retard qu'entre temps j'ai même réaliser un petit diorama pour un concours avec Mehapito sur Warmania.
Bref, rentrons dans le vif du sujet !

Un Stormast équipé en vaut deux

Comme vous l'avez peut être vu ici il y a peu, j'ai mis la main grâce à un ami (ou à cause, j'hésite encore) qui m'a revendu la partie "Sigmarine" de la boite Blightwar.
Ne connaissant pas les règles, devant faire avec les quelques données des "warscroll" je me suis retrouvé face à un dilemme : lances ou haches / épées ou haches / arc long ou arbalète à répétition ?
Si pour les deux premiers, j'ai tranché rapidement (la cavalerie se doit d'avoir des lances/javelines et une épée sera toujours plus classe qu'une hache) le dernier choix me posait problème... Une grosse attaque de sniper ou une multitude de tirs en rafale ?
Comme j'aime la simplicité et que je hais réfléchir à la méta. Tu hais ou tu ne sais pas hinhin ? Hum... pour des raisons de versatilité et d'augmenter facilement le nombre de points j'ai mis la main sur trois Stormcast de base (mais si tu sais, le machin avec un marteau et un bouclier que tu trouves partout même dans White Dwarf). J'ai eu au début l'espoir que se serait pas monobloc. Hahahahahaha, c'est un produit de boite de base, alors bien sûr que si. Du coup, mon idée de génie de juste faire sauter les bras avec épaulettes a vite disparu pour devenir un petit casse-tête de bricolage.

Puisque de belles photos commentées valent mieux qu'un gros pavé (de plus), je vous laisse ne micro pas-à-pas commenté.

Ceci est un Stormcast, une espèce au demeurant très brutal, dépouvue d'expression et que l'on pourrait croire venu d'une autre époque. Il n'en est rien, ces braves créatures ont au fond d'elle un petit coeur qui bat. Mangez un hater, sauvez un Stormcast

Vu qu'on est pas non plus là pour faire de la pub au Toucan, vous prenez votre Stormcast et vous lui coupez les deux bras au niveau des coudes. L'intérêt de cette franche limite et qu'elle s'accorde parfaitement aux autres gammes de Stormcast

Dans le cas présent nous allons monter une arbalète hurricane. Pour essayer de répartir ces monoblog, j'ai tout de même alterné avec les arbalètes longstrike


Ces arbalètes sont censées être maniées à deux mains mais comme vous l'avez remarqué, la pose des bras ne s'y prête ABSOLUMENT pas, alors on va partir sur des poses un peu plus "héroïques" 


Ici une version Longstrike, l'arme du chef d'escouade normalement, mais qui se prêtait plus que bien à la pose. Le bouclier n'a pas encore été enlevé




Celui qui subira le plus de travaux, je voulais me faire le chef  donc j'ai raclé entièrement l'épaulette, c'était pas de la tarte...

Ne reste plus qu'à lui coller l'arbalète aux pieds et trouver un piaf à lui coller sur le gantelet !

Je n'ai pas de photos de la version finale, j'ai résolu le problème du bras gauche par leur bras droit tenant un marteau où j'ai cisaillé les doigts et complété par des pièces des cavaliers représentant juste les doigts tenant une haches.
De petites conversions pas bien compliquées donc, mais ça fait toujours plaisir de se bouger un peu pour exploiter au mieux les options d'armements du Toucan. Je suis, comme d'habitude ouvert à vos retours. Vous remarquerez que j'ai fait sauter les têtes ? Pourquoi donc ?
C'est ma façon à moi de m'approprier les stormcast, j'espère avoir rapidement l'occasion de passer la vitesse supérieure sur ce projet. En attendant si certains ont des tutos "sculpter une capuche" je prend. 

Des débuts de maisons 

Comme j'ai pu le montrer déjà ici, j'ai envie de me faire un petit village japonais pour mes parties de Test Of Honor ou Ronin. Je suis passé à un matériau un peu plus solide que la dernière fois avec deux nouvelles maisons en cagette d'épaisseur 4mm. Mon frère a joué les architectes avec moi en nous commençant des maisons anglo-saxonnes pour SAGA. Sans plus de suspens, les photo.

Le fruit de nos efforts. Deux maisons anglo-saxonnes aux socles plus larges et 3 japonaises dont cette en boite à camembert déjà créée


Digne de l'architecte du changement... Toutefois, je ne peux pas nier ma parenté avec cet être de cauchemar

La première maison que j'ai pu faire, on peut voir que celle-ci possède déjà le relief de façade mais que j'ai revu à la hausse les proportions



Il nous reste encore à découper et coller les poutres afin de rendre la maison vivante, ainsi qu'à y représenter porte(s) et fenêtres. Onfinira par les toits et après on essayera de peindre ça rapidement pour meubler les tables !

Des débuts de bunkers

Du polystyrène, du carton, de l'électronique provenant de tout et de rien, un peu d'huile de coude et voilà ce qu'on peut obtenir comme décors futuristes.





Je me tâte à enlever les "cloisons" métalliques sur celui-ci



Je ne sais pas trop si je devrais rajouter encore plus de composants, d'autres détails ? Je n'arrive pas à prendre du recul alors si certains d'entre vous peuvent me dire ce qu'ils en pensent, se serait très apprécié !
Il y a encore deux formes polystyrènes à convertir, suivant les conseils que je pourrais récolter, après peinture.

CCCP de psychopathe : de l'idée de base au rattrapage de voleur de poules (merci La queue en airain)

Bon, avec les idées de fou de Mehapito, il a fallu être ingénieux.
Je vous explique le principe pour ceux qui ne connaîtraient pas : le CCCP est un concours organisé sur le forum Warmania où les membres peuvent en défier d'autres pour un concours mo-peinture mi-idées originales.
Comme c'est moi qui ait défié Mehapito, c'est lui qui a choisit le thème et il n'a pas fait dans le simple... Tous sur un !
Je vous recopie ici le texte de fluff allant avec ma composition.






" Escouade Oméga, préparez vous au déploiement "

Froidement, méthodiquement, rompus par des années et des années d'expérience. Comme une traversée à travers le Warp. On sait ce qui est prévu, on est au courant du résultat attendu mais on a aucune idée de ce qui peut se passer entre ces deux états. C'est pour ça que la première fois est compliquée, par la suite on déroule sans se poser de questions.

Bien que les choses ait changées depuis les grands débuts, le fond du problème était toujours le même. Qui vivait, qui mourrait n'avait que bien peu d'importance tant que le pertes c'était eux et pas nous. Ils allaient là où on les déployaient, ils limitaient la casse, rendaient des comptes aux plus hauts gradés...

Les hommes enfilent leurs armures, préparent leurs armes, vident leur tête de toute pensée. Ils se rendent tous au même moment à la baie d'embarquement, prêt à embrasser la mort. Ils sont chaos, destruction et malheur. Ils apportent la guerre, pour mieux instaurer la paix. Ils sont envoyés pour combattre le feu par le feu au nom du seul vrai Dieu.

Les mots de leur Primarque résonne dans leur tête : "Le guerrier qui agit avec honneur ne peut faillir, son devoir est l'honneur lui-même. Sa mort, si elle est honorable, est une récompense et non un échec, car elle résulte de son dévouement à sa mission. Recherchez l'honneur dans vos actes, et vous ne connaîtrez pas la peur."

Un bruit sourd, le drop pod est expulsé, plus de retour en arrière possible. L'arrivée de la capsule elle même entame les rangs ennemis, instille la peur dans le coeur des peaux-vertes. Désormais, il n'y a plus qu'un choix à faire : la victoire ou la mort !

" Gloire à l'impérium, gloire à l'empereur !"





"Piou piou piou !
 
Ratatatatatata
 
Aaaaaaaaaaaaaaaaaargh
 
Scrunch
 
Ratatatatatatatata"
 
Les brillants space marines massacraient les peaux-vertes sans la moindre lueur de regret dans les optiques de leurs casques. Dix par dix, les orks tombaient sous les rafales de bolters. Il ne restaient plus qu'un seul batiment à prendre. Un premier tir de roquettes fit exploser la façade révélant une myriades de créatures vertes bavantes et écumantes à l'intérieur... C'est là que le drame intervint... L'u des orks, armés d'un fuseur récupéré eu raison du sergent Jhonson.
 
"Sergent, nooooooooooooooon ! Nous dev..."
 
"Jean Kévin, je le répéterai pas, vient prendre ton vaccin avant qu'on parte pour Calderis. Tu lâches tes jouets et tu viens suivre la génétique un peu.
 
- Oui Marneus..."


Si jamais certains d'entre vous sont tentés pour voir la contre-proposition de Mehapito et si l'envie leur en dit, de voter pour moi faites vous plaisir c'est ici.

dimanche 6 mai 2018

Dribbler, viser, tirer !

C'est calme en ce moment, j'en suis bien conscient et croyez moi, je fais ce que je peux.

Pendant cette semaine à Paris, outre les démos d'Astrahys faites des les diverses boutiques de Paris, j'ai été faire ma première partie de Guildball chez l'ami JP qui m'a aimablement reçu. Au programme un jeu de ballon (encore !) mais pas inspiré du football américain non, celui-ci vient du "soccer", notre football à nous. Jeu de balle au pied donc, même s'il faut avouer que pour nos petits bouts de plombs, la différence ne se fait pas trop sentir !  J'ai honteusement mis la main sur des figurines (métal : miam !) de deux équipes différentes lors des soldes de janvier chez Philibert. J'ai donc commencé à monter bouchers et alchimiste sans trouver le temps d'attaque la peinture (m'obligeant à décliner à chaque fois les propositions de tournoi du Temple du Jeu de Rennes... Promesse oblige : je dois jouer full paint). Revenons à nous moutons citadins : il me sort la boite de démarrage Kick-off avec à l'intérieur les deux équipes qu'il a peintes : brasseurs et maçons. 

N'étant foncièrement pas attiré plus par une équipe que par l'autre je choisis les maçons un peu au hasard. Au hasard hein ? Pas au nombre de paire de Boobs présents ? Whispe, sort de mon double, au hasard j'ai dit ! Je prend donc le contrôle d'Honour et Harmony (deux soeurs) et de flint le charmeur d'hommes. En face, on trouve Tapper, Spigot et Friday.
Il m'explique rapidement les principes de jeu, les activations générées et attribuables (tiens tiens, ça me rappelle un autre jeu...) comment faire un test et on y va ! Je fais un premier tour assez timide qui vaut à Flint de me prendre un couteau empoisonné dans l'épaule après avoir botté, l'obligeant à battre en retraite. Le premier tour se passe, on prépare se second et plus celui ci avance, plus je sens le potentiel du jeu. Pas de difficulté particulière sur la balle (ramassage et passes automatiques, jet de shoot très facile) mais une synchronisation des joueurs très importante, de même que le placement et l'attribution des actions, les premiers combats vont fuser et là... c'est LA révélation ! On ne tape pas bêtement sur son adversaire pour le mettre K.O. le plus vite possible, on doit choisir dans son "playbook" -propre à chaque profil- ce qu'on va faire en fonction du nombre de réussites obtenues. Autant dire que ça rend les joueurs encore plus spécifiques, et la charge définitivement excellente. Bien que mes joueurs encaissent beaucoup de coups et se retrouvent souvent à terre, je parviens à récupérer a balle avec ma capitaine : Honour et JP m'explique qu'il peut être intéressant de charger pour se rapprocher du book, grâce à certains résultats du playbook permettant de repousser et/ou d'esquiver. Honour engage donc un des brasseurs avec la ferme intention de se décaler petit à petit vers le but. JP choisit de contre attaquer et là... J'ai comme un éclair de génie : il n'y a pas que le playbook dans la vie ! Honour a également une compétence de dash pour se décaler (elle ou un allié) de 2 pas. Combiné au deux pas d'esquive du playbook : bye bye brasseur, à moi la liberté et la distance requise pour tirer ! 4 dés sur 4+, une réussite à obtenir : et c'est le but !

Bon derrière je vous la fait court : je merde dans ma répartition des actions, Honour est à dash et ne sert à rien et je me prend deux pions coup sur coup alors que mes combattants sont cesse mis à terre et à l'agonie... Je prend ma rouste, mais pas fanny, j'ai marqué un but.
J'ai passé un très bon moment sur cette partie et ça m'a bien motivé pour la peinture de mes figurines une fois que j'aurai trouvé les combos sympa à jouer. En effet, il y a quelques restrictions et je dois jouer un capitaine et une mascotte dans une équipe de six joueurs précisément. On va voir ce qu'il est possible de faire.

Mon équipe tout en finesse !

Flint déjà blessé par les couteaux de Friday

Le boss adverse à la balle, même sans point pour taper, Friday s'avance courageusement !

Voyez les petits pions noirs ? ça signifie joueur au sol...



Mon seul moment de gloire: le but d'Honour



Le dernier but, mettant fin à mes souffrances

Le contenu complet du kick-off avec les deux équipes au complet

Et la mise au point au loin sur les brasseurs

J'en profite pour partager : une offre bien chouette pour les débutants. Puisque pour le prix de deux équipes (90€) vous avez la boite de base offerte contenant tout le matos nécessaire pour jouer ET deux autres équipes (les deux que vous voyez sur la photo au dessus). Soit un terrain, les cartes, les pions, les dés, les gabarits ET 24 figurines (plus de petits décors et embuts).
ça vaut le coup non ?

Allez, à bientôt sur le gazon. Encore merci à JP et kenavo !

mercredi 25 avril 2018

The Vrac : Alkemy, Astrahys, Congo et un futur très lointain mais pas très féminin



Demat,

Peu de temps, plein de petites choses à raconter, c'est parfait pour un nouveau The vrac dîtes moi ! On embarque donc pour un peu de peinture avec du Congo pour le Da Fight sur Warmania, on parle des 10 ans d'Alkemy, on en profites pour caler un compte rendu de partie Alkemy, on annonce les démos d'Astrahys et on finit sur Heresy Girls.

Da Fight : négociant Congo

Le Da Fight qu'est-ce que c'est ?
C'est un défi Warmania où chaque participant doit peindre une figurine suivant un thème défini à l'avance. C'est un concours trimestriel où l'on ne doit pas montrer de photos de sa figurines avant le jour-J où maitre Ajax révèle aux yeux du monde les œuvres et les appariements de la compétition. 
C'est ma première participation et le thème était : l'orientalisme. Bon j'ai pas fait prosaïque en suivnat le sens propre du mouvement artistique, je me suis contenté de choisir parmi les 15 millions d'options possibles (franchement, la présence orientale dans mon choix de jeux/factions est assez impressionnant). Je suis donc parti sur ma bande du sultanat de Zanzibar fraîchement monté à côté des tribus de la forêt du Padre. Avant de lancer la peinture de masse, j'en ai profité pour peindre un héros. 

J'ai volontairement choisi des couleurs assez ternes pour ce "héros" au regarde de braise. J'étais parti sur du noir et du rose, avec un genre de vert pâle pour le turban. Comme à mon habitude cependant, je suis parti de couleurs plus foncées que mon désir final et vu que j'ai tout de même fait des assombrissements ben... je n'ai absolument pas les couleurs que j'avais en tête au début. 
Qu'à cela ne tienne. Je rehausserai les couleurs des vêtements et de la peau sur les prochaines. 
Le socle a été réalisé à la roche liquide en laissant quelques "trous" pour y glisser des touffes d'herbe jaunie.

Bon là... Je suis en train de me faire botter les fesses par Lucius alors messieurs, si vous voulez m'attribuer votre vote, c'est maintenant ou maintenant parce que jeudi... on ferme !




Je serai ravi de recevoir vos retours pour améliorer la qualité des suivants, n'hésitez pas à être critique.

10 ans d'Alkemy


Crédit : Mehapito


Encore une fois après tout le monde je fais mon débrief ! Comme certains l'ont peut être lu sur d'autres blogs comme ici ou encore par là ou . C'est pratique, ces gentilles personnes m'ont autorisé à leur piquer des images muahahahahahahahahahahaha. On peut arrêter les mégalo et les excuses bizarres ? Hum... Voici donc mon point de vue, sachant que je n'ai malheureusement pas pu passer toute la journée là-bas. A mon arrivée j'ai commencé par faire un tour des tables, saluer tout le monde, ça fait sacrément plaisir de croiser les copains quand même ! Du nord, du Sud, des plus parisiens... ça fait du beau monde ! Pendant que Nicoleblond était face caméra, je me suis fait happer par Mehapito sur un scénario multijoueur. Je rejoins donc les rangs de la Loge en jouant Ch'Unqay (big dédicace à Dogma !), MON Ch'Unqay. A mes côtés se tenaient d'abord Chen Sze et Caelina puis on a reçu des renforts pour jouer à 6 avec Abdelan, Ca'Apiti et Dar-mek'hi. Soitun utopian, une garde cobra, une avalonienne, un khaliman, un aurlok et un Naatshi. C'est beau non ?
Attention spoiler du scénario (forcément).
Le but ici est de fouiller les wagons khalimans avant que ceux ci ne sortent de la table. Deux façons de procéder : tenter de convaincre les khalimans en réussissant 6 tests d'esprit en opposition par chariot soit en forçant le passage, quitte à s'attirer leur animosité.
Les règles sont les même qu'Alkemy classique, la différence est que les héros sont donc contrôlés chacun par un joueur tandis que les PNJ (certains diraient FNJ) sont activés par une "IA" (je ne valide pas ce terme mais ça... c'est le côté ingénieur!) déterminant, via un deck de cartes et selon la situation actuelle ce que le combattant va faire.
Rappelons que ceci est un prototype, ne soyez pas trop durs avec le "bricolage" des éléments de scénario.

La mise en place, les trois chariots au bord de la route entourés par leur escorte khalimane. Les héros arrivent sur les zones bleus.



Mon Ch'Unqay : roi de la diplomatie, doté d'une vitesse sans pareille ! Non, je déconne...

Rejoint par l'intrépide Ca'Apiti et ses batraciens !


Abdelan s'oriente t'il au son des miaulements ou à l'odeur de ses compatriotes ? (blague sur les handicapés, check !)
 Très vite, nous nous divisons les tâches, chaque héros se voit assigné un chariot et bien sûr, les chariots les plus proches de la sortie (à droite) se voit attribuer plus de sauveurs.


A la fin du tour 2, les ennuis commencent. La triade s'en mêle et va venir attaquer les héros en pleine fouille ! De plus une émissaire khalimane (croyant protéger les intérêts de son peuple ou travaillant pour le Shaal ?) va s'approcher des chariots pour leur ordonner de partir. Jusque là nous n'avons rien trouvé d'intéressant dans le premier chariot (hormis une aiguille car c'était un chariot de foin, merci Mehapito).
Je sors mes propres sentinelles car il en manque, la légende raconte qu'elle son restées là-bas...

Le sergent de la garde triadique menant ses hommes à la charge

Je vais m'approcher de l'émissaire en pensant l'arrêter mais... On me dit que je ne peux pas la charger. Je me rabats sur un archer


Abelan -joué par Kataklysm- se fait violenter sévèrement par la triade...

Tandis qu'après m'être débarrassé du premier archer je n'arrive plus à toucher le second (trop mangé?)

Heureusement la virevoltante Chen Sze va arriver à temps pour fouiller le dernier chariot, nous faisant remporter le scénario
C'était très sympa de jouer à plusieurs car pour une fois, on peut discuter avec ses partenaires, établir une stratégie et rire (ou pleurer) tous ensemble ! Les règles tournent bien, comme du Alkemy en fait. Il ne reste plsu qu'à trouver un moyen de rendre un peu plus sympa à la lecture les cartes d'activation des PNJ et de trouver nombre de scénarios intéressants pour les joueurs.

Le temps passe très vite et je n'aurai ensuite que le temps de passer voir les tables, discuter un peu avec les copains et me faire inviter à plusieurs événements sur Paris (à quand ma capacité de multiclonage ?!).

Voici quelques photos du reste, piquées sur les blogs cités ci-dessus (avec le consentement de leurs auteurs).

C'est pas la classe ça ? Une équipe au taquet de bon matin. Crédit : Arsenus
Une table de démo avec le matériel de la boite de base. Crédit : JPP

L'éveil de la log, jeu à identité caché où le but est de fournir le maximum de points à sa faction avant la montée à 15 de tous les éléments. Crédit : Tobias
Comment dire... Il s'est passé un truc chelou, je ne saurais me l'expliquer. Crédit : Arsenus

L'arène d'acier. Un jeu de mêlée où chacun contrôle 1 combattant




Les grandes tables, pour les batailles en 280 points.


Les mots des absents, ça fait chaud au cœur pour ceux qui n'ont pas pu être avec nous en ce jour.

C'est tout pour ce jour, et c'est déjà pas mal ! Ceux qui ont commandé leur boîte, ça doit commencer à partir, prenez votre mal en patience encore un peu, ça va être livré sous peu. Les autres, n'hésitez pas à aller voir les nouveautés qui seront en ligne une fois les contributeurs livrés.

Le retour des Chroniques 

Partie pour les chroniques de Mornea ce week-end avec mon comparse Cain (qui en profitait pour récupérer ses figs du kickstarter !). Nous avons joué sur le scénario des machines alchimiques. Au déploiement, il y a quatre machines alchimiques placées chacune au milieu d'un bord de table. Les joueurs doivent les contrôler, les activer si possible voire les éveiller à l'aide de leur alchimiste pour marquer avant l'adversaire 16 points de victoire. Désolé pour la qualité des photos, l'éclairage n'était pas des plus optimal...
 
Cain joue Aurlok avec Ca'apiti en héros, un chaman médecine et un guerrier tonnerre : voilà pour les crapauds. L'autre moitié de la bande est composée de loups avec deux gardes esprits et un guerrier tonnerre loup.
De mon côté j'arbore les couleurs de l'Utopie avec Ch'Unqay le puljanar accompagné d'un homoncule et d'un nécromorphe. Les humains qui complètent ce trio sont le soucelier, le chasseur de léviathan et une grimpaor.
 
Les unités se déploient dans les coins opposé de la table et doivent être répartis (en nombre) de manière équilibrée. Je fais une connerie en plaçant mon alchimiste et ma grimpaor du même côté avec Chun'Qay pour seule protection, ce qui orientera beaucoup ma façon de jouer...


  Lors du premier tour je vois Cain avancer son chaman médecine vers la machine de terre (qui est son élément), je mise le tout pour le tout en dépensant les trois actions de l'homoncule pour charger ce dernier. Je lui fait 5 points de vie, un début. Pour me contrer, Cain va envoyer son garde esprit loup sur mon homoncule et le laisser à 2 points de vie  ! Voyant rouge, j'enchaine avec le chasseur de leviathan sur... le garde esprit qui survit avec 2 points de vie grâce aux 2 points de vie absorbés par le chaman médecine. Grosse erreur de ma part, j'aurai du finir ce crapaud de malheur ! Heureusement pour moi, le guerrier tonnerre crapaud, effrayé par l'homoncule n'arrivera pas à le finir.
A l'opposé (en haut des photos) l'autre garde esprit prend le contrôle de la borne d'eau non sans manger une baffe de Ch'unqay pour seule récompense. Alors que Ca'apiti lui, profite de sa grenouille jaune lui donnant pisteur pour activer la borne de feu (à droite). A gauche mon sourcelier va activer la borne d'air.


Bilan : A la fin du premier tour le score est en faveur de Cain : 3 | 2 mais j'ai collé plus de gnons.


  Au second tour, Cain a encore l'initiative et en profite pour faire s'échapper son chaman médecine qui va alors venir activer la borne de terre avec ses propres pierres. J'en profite pour finir le garde esprit loup à l'aide du chasseur de léviathan avant de charger le crapaud pour lui faire perdre ses PA grâce à la carte de combat spéciale : frappe du léviathan ! Comme ça, l'homoncule ne craint plus grand chose... A part le loup qui fonce sur lui mais rate sa charge à un centimère près. Je sue à grosses gouttes mais je vis ! L'homoncule riposte sur le crapaud mais les dés ne joueront pas en ma faveur et je n'arriverai pas à le tuer pour me soigner. Ca'apiti rentre dans la mêlée et s'en prend au chasseur de léviathan mais ce dernier est coriace et tiendra la choc. Mon alchimiste éveillera la machine d'air en récoltant une pierre du même élément mais se fera charger par le garde esprit s'étant soustrait à l'emprise de Ch'Unqay. Plus que 3 points de vie à ce pauvre sourcelier... Après une longue hésitation, Ch'Unqay jouera le scénario en désactivant la borne. Pour finir, le nécromorphe qui se tenait en embuscade charge le chaman crapaud, le tue et en profite pour désactiver la machine avec sa seconde action.


Bilan : je marque 4 points et Cain 2. Le score s'inverse avec un 7 | 5 en ma faveur.





  Le troisième tour arrive et je n'ai toujours pas l'initiative... Cain active sans tarder le loup qui viendra achever l'homoncule avant que celui-ci n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Cela laisse le temps à Ch'Unqay de sauver son sourcelier des griffes du garde esprit qui est purement et simplement mis à mort. L'alchimiste n'a pas le temps de reprendre ses esprits et file vers la borne d'eau pour l'éveiller à son tour. Ne me manque alors qu'un point de victoire pour l'emporter... Je cherche à détourner l'attention de Cain de la borne terre en lançant le nécromorphe sur Ca'apiti. Le nécromorphe n'y survivra pas mais cela aura au moins le mérite d'épuiser l'étrange crapaud. Le guerrier tonnerre capraud débarassé de sa terreur se tournera vers le chasseur de léviathan mais se fera décapiter d'un seul coup de pince. Ne me reste alors qu'à conrôler la borne grâce au chasseur pour m'assurer de mon 16ème et dernier point...


Bilan : victoire 16 | 7 pour moi. Le cerveau a bien chauffé et j'ai eu peur à plus d'un moment ! Merci à Cain pour la partie, c'est toujours un plaisir de s'affronter.




Y en a encore un qui arrive là-bas dans le flou !


C'est bon les gars, c'est Ch'Unqay qui a pris son quatre heure
Bon, à 1 mot prêt, c'est ce que j'ai mis sur le Warhammer Forum, car oui, le Warfo (pour les intimes a remonté Alkemy dans la liste des "autres wargames" avec son propre forum. C'est chouette si ça peut nous permettre d'ouvrir les chakras d'autres joueurs et amener à connaitre ce superbe univers qu'est Mornea. Si vous êtes membre et joueur d'Alkemy, n'hésitez pas à y publier votre contenu pour y ajouter de la vie !

Démos Astrahys : les dates

Hello, les premières dates sont tombées ! Il va y avoir des démos dans Paris à partir de samedi. Le 28 avril à partir de 14h à Starplayer, voici l'événement Facebook pour ceux que ça intéresse. Une semaine plus tard, le vendredi 4 à partir de 18h à la Waagh Tavern.
J'espère avoir également un créneau en semaine, entre les deux à Uchronie Games
Ma peinture est pas finie donc... pas de photos mais ça sera bien sûr prêt pour samedi.
Je vous laisse sur un lien Astrahys et même un deuxième pour la page Facebook.

Heresy Lab 2.0 : heresy girls

Pour conclure je vous parlerai d'un projet -financé sur Kickstarter- pour lequel j'avais été préalablement tiré au sort pour gagner deux figurines du projet.
Bon, j'ai gagné le 17 décembre 2017 et c'est arrivé par la poste la semaine dernière. On ne parlera pas des "déboires" de l'auteur, c'est finalement arrivé. Même si j'ai pledgé au kickstarter "à l'aveugle" alors que j'aurai pu les avoir en main avant. Bref, parlons plutôt du projet lui même !

Ce projet avait pour but de proposer des personnages féminins pour Warhammer 40 000. L'idée m'a tout de suite séduite. Ils sont bien gentils les marines avec leur paires de couille mais bon... Si on peut faire des surhommes, pourquoi on ferait pas des surfemmes ? (ou alors la femme est déjà un surhomme en soi ?!). Bref, il y en avait un peu pour tous les goûts, le projet a bien marché ce qui fait que pour 60$ Us je me retrouve avec 14 figurines au choix entre coreset et add-on (contre 10 initialement prévu dans le pledge). Avouns que ce n'est pas bien cher pour pimper ses armées avec un peu de présence féminine. 

Il y a en tout 22 modèles différents pour un grand nombre de factions (pas de tau il me semble). Le late pledge est bien sûr possible en achetant un token 1$ sur leur boutique afin d'avoir accès au pledge manager. La communication se fait bien, le projet avance et on a même un schéma de palnning prévisionnel.



Je vous montre ci-dessous les tirages à l'imprimante 3D que j'ai reçu. sachant que les modèles finaux seront eux, en résine.  Il y a pas mal de détails, de la finesse. A voir si à la peinture le relief est suffisant pour ne pas "disparaître" à la première couche de peinture. En terme d'échelle c'est pas déconnant du tout. C'est bien proportionné contrairement aux marines quoi... Sachant que Lady Of Decay, l'adepte de Nurgle sera rehaussée en terme de taille pour sa version finale. 

ça fera de bon chefs ça, non ? A côté vous pouvez voir la tête alternative et le second bras avec épée sur leur "socle d'impression 3D"

Le socle de Lady Of Decay est légèrement plus bas mais ça reste bien comparé à mon sorcier en armure terminator converti.

Entre un héros et un terminator normal
Même chose de dos

La même côté Marines

Le bagpack est plus fin mais... ça le fait bien. 

Pfiou... Pas fâché d'avoir fini l'écriture. Même en fragmenté c'est un peu long. Merci aux courageux qui auront lu jusqu'ici.

A bientôt !