vendredi 10 août 2018

Dans un univers ousk'il y a que la guerre, on peut aussi jouer vite ! [Kill Team]

Hello,

Aujourd'hui un autre article de jeu datant de ce week-end : la découverte de Kill Team avec Foz Moz Foz Mo... Foz ! (les moyens mnémotechniques qu'on est obligé de déployer pour savoir auquel on fait référence...). Pour ceux qui ne connaitraient pas les deux frangins, je vous invite à vous rendre sur leur blog. Il y a plein de belles peintures et sur des styles différents : Eden, AOS, Alkemy, 40k... Vraiment, ça vaut le détour.

En ce dimanche donc, Foz m'avait proposé de tester Kill Team. J'avoue que vu mon amour du jeu 40k... C'était pas gagné. Mais heureusement j'adore le fluff et un membre du club cherchait quelqu'un pour splitter une boite de kill team (intéressé seulement par les décors). J'ai donc dit oui pour un test et accueilli chez moi Foz par un bel après-midi d'été, le laissant ramener figurines, décors, règles... Bref, à part sortir la table j'ai pas fait grand-chose ! 

Foz est venu avec deux kill teams : des spaces marines du chaos boostés à grand renfort de cultistes et des Death Guards accompagnés par un Poxwalker de compagnie. Deux équipes bien différentes, l'une jouant sur le nombre, l'autre sur la solidité de ses membres.

Première partie

Pour la première partie, je prends les SMC et nous jouons le tout premier scénario. Nous jouons simple, c'est à dire sans les spécialistes. Le scénario est... bancal puisque nous plaçons chacun un objectif de notre côté et lançons un dés pour savoir lequel disparait. J'ai de la chance, l'objectif reste de mon côté, je serai donc en "défense". après un premier tour timide chacun de notre côté, on se sort les doigts sur le second tour. Foz court vers moi et commence avec quelques tirs peu chanceux. il blesse un de mes marines à tronçonneuse mais je lui sort son chef sur un coup de plasma surchargé et immobilise le POX. Quasiment tout le reste de mes troupes charge sabre au clair !

Quoi ? ça ne se voit pas que c'est un fusil plasma ?!

Même pas peur, même avec deux blessures dans les dents, je charge quand même !

Une vue de la zone de combat par un de nos drones

Le chef Deathguard qui n'aura pas eu le temps de montrer ses capacités...




Troisième tour. Haha, avec le surnombre, le corps-à-corps va être vite réglé ! Sauf qu'en fait, non... aucun bonus pour le surnombre et des capacités de combat de moules pour les profils basiques. A part le chef qui blesse sur 3+ (mais touche sur 4+) tout le monde blesse sur 5+ sans pénétration d'armure. Quand on sait que derrière les gros pleins de pus ont une sauvegarde à 3+ et un "feel no pain" sur 5+ par dommage reçu... C'est officiellement de la bouze en corps à corps ! Mes troupes vont se faire découper petit à petit mais joueront leur rôle : maintenir la lente Death Guard au corps à corps, loin de l'objectif. Je tiens l'objectif avec un seul lance-flamme à la fin du cinquième tour marquant la fin de la partie.






Mention spéciale au lance-flamme qui fait 6 touches, applique la règle du tout ou rien et... ben rien c'est sauvegardé. Mais pour la beauté du geste...


Hormis le fuyard dans le fond, tout le monde s'est fait retourné au corps-à-corps...

Deuxième partie 

Il fait toujours beau (un peu moins lourd), on est toujours chaud et il n'est pas si tard... Alors on se lance pour une seconde partie, une vraie avec les spécialistes ! (on laisse toutefois encore de côté les cartes tactiques de factions) Pour le coup, je demande à Foz si on peut changer d'équipe (ben ouais, sinon on aurait fini par même plus avoir besoin de fouiller dans les listes pour savoir nos stats !) et nous repartons donc sur un nouveau scénario. Cette fois-ci il est asymétrique, après la mise en place du terrain on détermine un défenseur (moi) qui va devoir défendre 3 spots. Chaque spot contrôlé à la fin de la partie rapporte 3 points de victoire. Seulement, l'attaquant à la possibilité de brûler les spots s'il se trouve en majorité autour du pion à la fin d'un tour. Cela lui rapporte 1 point de victoire et retire ce spot du décompte final.
J'essaie de me planquer au maximum, à l'exception de mon tireur à 24 pas, à couvert, en face de son lance-plasma. Duel au soleil !

Le premier tour sera une fois de plus assez calme, avancée à couvert pour tout le monde, quelques échange de tirs pour les tireurs longue portée. Pas de mort, mais on se blesse chacun (merci le couvert qui fait passer les tests de hors-jeu à 5+ !).



Comme vous le voyez, ça joue caché !

Je vois comme un truc là-bas...

... Marines !
Au second tour, je joue premier, ce qui ne m'arrange pas du tout, je fais donc reculer mes troupes à couvert sous peine de me faire charger massivement (à Kill Team, pas besoin de voir sa cible pour charger !). Seul le pox reste en menace potentielle.
les SMC avancent une partie de leurs troupes, un flamer monte en haut du batiment, un autre cultiste monte à l'abri, un tronçonneur se planquera dans l'encadrement de la porte. Enfin, deux cultistes commenceront à faire le tour par ma droite.
La chance est de mon côté, je blesse le marine à la tronçonneuse, tue le flamer avant qu'il tire ainsi que le lance-plasma en haut de sa tour grâce à une relance au bon moment.










Oui, ce space marine peut la jouer svelte dans la porte, il est à couvert !

"ça pue chef, on fait quoi?" -CHARGEZ !


Troisième tour. Cette fois-ci, c'est Foz qui a la main, il lance pas mal de charges mais je le vois venir à vouloir détruire mes caisses de munitions ! Je décale mon tireur pour qu'il compte dans l'aire de contrôle, j'envoie mes forces sur le marine tronçonneuse qui a engagé le Pox et le tuerai rien qu'au pistolet plasma... Tous les autres tireurs feront mouche, le marine de la peste avec une masse et une hache engagé par les cultistes va séparer ses attaques et les tuer TOUS LES DEUX. A ce tour ci, je suis juste un monstre et abat chaque cible que j'attaque. Il me semble que je lui tue quelque chose comme 5 ou 6 membres de sa bande... Grand-père Nurgle a, sans le moindre doute, béni mes dés pour le tour.












Pour le quatrième tour, Foz replace de nouvelles forces pour me contester les points, malheureusement pour lui, les dés arrêteront la partie là, avant qu'il ait le temps de lancer son assaut... Fin de la partie, une super partie, très riche avec les spécialistes, j'ai vraiment adoré. J'étais un peu désolé pour la chance outrageuse que j'ai eu lors de la partie, je n'ai rien raté pendant mon troisième tour !

Containers sécurisés, je répète, containers sécurisés. La bande ennemi est désorganisée, c'est une grande victoire !
J'ai vraiment passé une super aprem avec Foz. Je le remercie encore d'avoir amené la table, les supers décors, les figurines et surtout sa bonne humeur ! En plus sa peinture des SMC est top, avec du métal coloré à la Minus. D'après les premiers Death Guard que j'ai pu voir, ça va envoyer une fois qu'ils seront tours finis ! J'ai vraiment bien accroché avec le monsieur alors soyez sûrs qu'il y aura d'autres cross-over autour de Kill Team, Alkemy, AOS ou encore Test Of Honour (promis, j'amène ça vite à Paris).

D'ailleurs, je vais craquer pour Kill Team. J'ai en Bretagne de quoi faire des bandes, des décors Deadzone et autres. On en reparle donc sûrement d'ici la fin du mois. Le jeu est nerveux, tourne bien. Même si on a les sempiternelles phases de GW, le toucan est enfin passé à l'activation alternée ! C'est un peu un moment historique, même si ce n'est que sur le tir et le corps à corps, croyez moi c'est déjà beaucoup. Le jeu m'offre donc une super opportunité de sortir mes figurines 40k sans avoir à subir les lourdeurs du jeu de masse. Une très bonne découvert !



Kenavo !

mercredi 8 août 2018

Le réveil du Seigneur Liche, mieux vaut tard que jamais ! [Frostgrave]

Demat,

Plein de choses à vous raconter après un week-end assez chargé ludiquement parlant. Profitant d'une absence de Mademoiselle B. , je me suis fait embarquer le vendredi soir au Kremlin Bicêtre par l'ami JP. Plus précisément, il m'a invité à rejoindre la campagne Frostgrave "le réveil du Seigneur Liche" (dont les différents compte-rendus se trouvent sur son blog). Jouée jusque là à deux joueurs, j'ai donc eu le plaisir de faire le troisième larron lors de ce huitième scénario de campagnes. JP m'a autorisé à monter un mage niveau 10 avec 10 trésors pour ne pas non plus partir totalement de zéro.

Le mage et son expédition

Comme JP et son adversaire jouaient tous deux des enchanteurs, j'ai décidé de ne pas rélféchir et de jouer l'opposé pour amener de la diversité : un chronomancien. Je suis donc parti sur un mage du temps avec Effondrement, pied léger et décomposition. Que des petits sorts pour : faire des trous dans les décors, rendre plus rapide mes figurines et faire fondre les armes de mes adversaires (armes non magiques... j'ai pas été très malin sur ce coup sachant que mes adversaires ont la capacité d'enchanter les armes de leurs sous-fifres). Dans les domaines proches, j'ai pris : mur élémentaire, contrôle de morts-vivants et secret révélé (permettant d'ajouter une trésor supplémentaire). Enfin, j'ai complété avec Saut, Soin et poussée. Vous remarquerez que je n'ai AUCUN sort offensif, essentiellement de l'utilitaire pour faire bouger les figurines, changer le terrain...

De là, j'ai fait mes jets de trésors en vidéo pour que JP puisse contrôler. J'ai eu 5 grimoires (sur 10 jets, c'est plus que respectable...) mais aucun de chronomanciens. Quelques parchemins, quelques potions et aucun objet magique. Pour ce qui est des niveaux : j'ai appris grâce aux grimoires le sort familier et le sort Forme Monstrueuse. Cela me permettra d'avoir plus de points de vie sur mon mage et son apprenti et éventuellement de protéger un de mes combattants contre les corps à corps. J'ai ensuite choisi de gagner deux points de vie avant de passer aux sorts. J'ai diminué la difficulté de saut de 2, le contrôle des morts vivants de 3 et décomposition de 1 (connerie....).

Pour ce qui était de faire mon expédition, j'ai commencé par prendre un laboratoire comme repaire et d'y construire un chenil (pour avoir un chien en plus des 8 hommes de main). En qualité d'hommes de main j'ai pris : 2 rangers pour seuls tireurs, 2 chasseurs de trésors (j'adore ce profil), 1 homme d'armes, 1 fantassin, 1 brigand, 1 voleur et le chien bonus. Une équipe plutôt orientée vitesse donc puisque je n'ai que 3 figurines à 6 de mouvement, aucune en dessous. J'ai tout de même gardé un peu d'or pour les objets magiques. J'ai acheté des bottes de vitesse et une grosse gemme (pour relancer 1 jet par partie). Il m'a pour ça fallu vendre deux parchemins, mais j'arrive à quelque chose de correct au final. En tout cas, j'étais content de mon expédition, ce qui est totalement autre chose.

Le chaudron... de la mort !

Le scénario que nous jouions était le huitième scénario. Celui-ci consiste à déjouer le piège du seigneur liche qui a placé sur notre route cinq cultistes autour d'un chaudron magique invoquant des zombies. Bon, je le connais pas bien le Seigneur Liche, je suis qu'un petit nouveau ici, mais vous allez voir que pour tendre des pièges EFFICACES c'est pas un king quand même...

Nous nous déployons donc sur une table de 120 * 120, mes camarades n'aimant pas être trop à l'étroit. au centre, dans des sortes de ruines se trouvent les-dits cultistes avec leur chaudron (ici se sera en fait un tonneau). Suite au premier lancé de dé de la partie, je choisis mon côté et les deux autres loustics se mettront respectivement à ma gauche et à ma droite. Je serai donc la tranche de jambon entre les deux enchanteurs (niveau 19 et 24 respectivement, ouch). Je découvre également que bien que Jp soit plutôt sage sur les tireurs, de l'autre côté il y a 2 tireurs d'élite et deux chasseurs. Va falloir la jouer fine avec ça... Je choisis de séparer en deux mon expédition, une moitié de chaque côté de l'église. Je rate tous mes jets hors-jeu hormis secret révélé qui nous permet d'avoir 10 trésors au lieu de 9 sur la table.

Jozan, que certains reconnaitront peut être, me sert d'apprenti alors que mon homonyme me prête des figurines pour mes séides.

De l'autre côté, c'est Mialee qui fait la mage avec l'autre partie de la bande (côté JP)


Dès le premier tour, on commence à récupérer quelques trésors et les premiers monstres errants apparaissent : deux spectres des glaces et 2 zombies. TOUS du côté de JP. Le pauvre nous en veut un peu, c'est vrai que ça fait beaucoup de menaces dans son dos, et autant de combattants en moins pour aller chercher les trésors. J'en profites pour booster la vitesse de deux de mes guerriers avec Pied léger et décoche une première flèche un peu au jugé sur l'archer de JP. Celui-ci subit 8 dommages et est donc à l'article de la mort. Pour un coup de semonce, c'était plutôt un gros coup... Mon adversaire de gauche lui, commence à sniper les cultistes de la mort, en éliminant déjà deux à distance, one-shot à chaque fois. a la phase des monstres, le chien se fait engager par deux cultistes alors que le derneir se dirige vers l'archer de JP.

 



Avant de commencer le second tour, c'est là que je me pose une petite question... Le but étant de renverser le chaudron en utilisant une action à son contact, qu'est ce qui empêche le chien de renverser lui-même le tonneau ? Mes adversaires me rient un peu au nez en me faisant remarquer qu'il est un peu loin et engagé par deux cultistes de toute façon. Héhé, vous ne me connaissez pas encore bien les gars... Il va renoncer à sa première action de mouvement, et une fois que mon mage lui aura lancé un sort de saut l'amenant comme par magie -enfin, par magie tout court en fait- au contact du chaudron. Scoubi-doo n'a qu'à utiliser sa seconde action pour renverser le chaudron maudit. Je vais la même chose avec mon apprenti, qui va faire sauter un chasseur ayant récupéré un trésor dans le même tour. bye-bye les tireurs d'élite ! Quatre trésors en ma possession, le chaudron est renversé... Time to go ! Le brigand engage les cultistes pour laisser le mage tranquille.





Troisième tour, le mage rejoint le brigand qui a engagé les cultistes et en a quasiment tué un. Le plan ne se déroulera pas vraiment comme prévu puisque le brigand se fera découper en rondelle par un 20 naturel de JP et que le mage ne parviendra pas à one-shot le cultiste.



Les photos se font rare, j'avoue perdre un peu d'intérêt à la partie une fois mes trésors sécurisés. Impossible d'aller chercher l'enchanteur à ma gauche, qui joue ultra défensif avec des tireurs partout en un mage en armure blindée (sans compter qu'il n'a fail qu'un seul jet de défense de son mage de toute la partie malgré l'insistance de mon ranger à le cartonner à CHAQUE TOUR. Je n'ai pas envie d'insister sur JP qui a déjà bien mangé, je me contente de faire l'idiot avec un duel d'archer / ranger. Ah si, un point intéressant. Une fois que mon brigand et mort et que les cultistes étaient bien entamés. JP en profite pour faire un magnifique 19 sur sa dispersion des traits. Ce sort infliche donc une touche à chaque ennemi à 12 pas. En l'occurrence mon mage et chaque cultiste ! Il tue les deux cultistes et laisse mon mage en état blessée... Heureusement que l'apprenti est là pour lancer un saut sur son mentor et la ramener bien à l'abri.
De là mon expédition ressemblera plus à un cirque ambulant en lançant tous les sorts possibles et imaginables en attendant que le sort du dernier trésor se décide.



Bilan : un voleur, un fantassin et les deux chasseurs de trésors ressortent avec un trésor. victoire de ce côté là



Une partie très sympathique bien qu'un peu longue. On voit tout de même que les règles pour trois joueurs ne sont pas des plus optimisées (l'aspect tranche de jambon, sortir un trésors par un bord de table sauf ceux adverses...) mais c'était tout de même très fun. Je pense que j'ai bien fait de ne pas jouer un mage bourrin avec des sorts offensifs dans tous les sens. Je ne suis pas taillé pour ça, mon mage n'a pas le niveau et là j'ai pu m'éclater avec de petits tours tout simples qui m'ont permis de récupérer quatre trésors. Sur mes deux figurines hors jeu : le chien et le brigand, seul le brigand est blessé gravement et ratera la prochaine partie. Pour ce qui est des gains d'XP, je repars avec 40 coches (soit 200XP tout pile). En revanche je n'ai pas brillé par mes prouesses au combat puisque je ne donne le coup final qu'à l'archer de JP après un long duel ainsi qu'à une araignée des glaces... en termes de trésors je trouve un grimoire d'enchanteur (absolument inutilisable pour un chronomancien) et le grimoire spécial du Lichdom me permettant de tenter de devenir moi-même une liche. Le problème c'est que c'est difficulté 20 et qu'à chaque fois que je le rate, je prend des malus permanents dans la gueule. Pas sûr que se soit vraiment le bon plan cette histoire... Je trouve également un objet magique : .... c'était quoi déjà ? Sûrement une merdasse qui brille ! 




J'espère pouvoir participer aux deux derniers scénarios mais ça semble déjà mal parti pour le neuvième où je risque d'être absent...


En bonus, une photo moche de la bande que j'ai réussi à constituer grâce à Warhammer Quest. Le chien (gryphound) aura un gros socle mais tant pis !)








Voilà pour Frostgrave, la prochaine fois on parle de Kill Team, découvert ce week-end également !







vendredi 3 août 2018

Madame Morikun

Demat,

Comme vous le savez sûrement, le gond de fin a retenti au sein du Temple, les portes se sont fermées pour laisser le gardien délibérer. Cette année, il y a eu plus de 150 participations. Le dernier concours (pour les 600 000 visites) avait réuni déjà 48 participants et les révélations du classement s'était étirées du 07/12/2016 au 31/12/2016 en pas moins de 6 articles. Souhaitons tous bien du courage au Gardien que pour l'instant il y a trois articles rien que pour les propositions ! D'ailleurs, je vous invite à découvrir toutes les œuvres proposées avant de vous attardé sur mon humble contribution.

A mon tour désormais, comme je le disais dans le dernier article j'ai choisi une figurine féminine en tenue traditionnelle japonaise car je ne me voyais pas présenter une madame Morikun d'un autre univers... Tu te répètes papy, on a compris, ils iront lire ton mélo sur le précédent article. Move on ! Bien, la figurine est donc issue de chez Warlord Games, elle était offerte lors des précommandes du jeu Test Of honour il y a... un moment maintenant ! C'est une gamme que j'apprécie particulièrement (sauf au moment du montage des armes sur les grappes plastqiues...) pour un jeu qui m'a toujours enchanté, à chaque partie (si si, même la fois où mademoiselle B. a réduit mes espoirs à néant en même temps que mon chef au premier tour). Cette figurine est donc en métal, avec une bonne qualité de gravure à l'exception de la main gauche (tout particulièrement le pouce). Alors il te fallait juste une japonaise en kimono, ah bah bravo ! Alors non, j'ai choisi cette figurine vraiment spécifiquement (j'avais beaucoup d'autre références féminine japonaise pour ToH : onna bugeisha, ninja, cavalière...). J'avais eu extrêmement peur en voyant la proposition de titanvasaloc, j'ai cru qu'il avait pris la même référence... Mais finalement, je suis le seul à avoir opté pour cette référence. Pourquoi donc alors?
Pour le paradoxe que représente cette figurine. Si si, d'un côté on a une femme dans une position élégante, pudiquement cachée derrière son éventail. Quand on fait un tour de cette figurine, on peut également noter la paire de kunais qu'elle cache dans son autre main. Pour moi c'est ça Madame Morikun. Une femme d'apparence calme mais prête à l'action. Qui supporte le hobby avec indifférence malgré les envies de meurtres de ces petits guerriers de plastique et de métal qui ont forcément du germer un jour ou un autre. dans l'idée, je trouvais aussi que cette figurine serait parfaite pour rejoindre le gardien représenté pour le concours des 500 000 visites auquel j'avais participé. L'idée de base était donc de l'insérer dans les jardin du Temple en modifiant uniquement la toile du gardien. Les choses étant ce qu'elles sont, j'ai du bouger, je n'ai emporté que très peu de matériel avec moi et je ne pouvais que prendre madame Morikun et un socle vierge. 

Bref, assez de blabla, passons aux photos. Sur les premiers jours de peinture j'ai fait l'effort de prendre des photos (j'ai en effet du peindre en séances fracturées, journalières du fait de mon nouveau rythme de vie) même si ces dernière sont vraiment très pourries... Désespéré devant la qualtié des photos, je me suis ensuite contenté (concentré?) de la peinture pour arriver au résultat que certains ont donc déjà pu voir sur le blog de sieur Morikun.

Encore une fois, voici l'image qui m'a inspirée


Pour un kimono orange, je suis parti sur un orange couplé à un rouge/brun pour assombrir sans dénaturer la teinte

vous remarquez déjà les nombreux plis présents sur le kimono

Premier assombrissement : à l'encre bleu car c'est la couleur complémentaire

bon... je ne m'attendais pas à ce que cela fonce autant tout de même.

Premiers éclaircissements, on repart avec la couleur de base


Puis, on éclaircit de plus en plus avec le orange pur (ici je crois qu'il y a 3 voire 4 teintes)

L'objectif est de réduire la zone à chaque nouvelle teinte en se réduisant de plus en plus aux seules arrêtes.

Pour le rouge, on part sur l'éternel Khadric Red !


Le rouge est quand à lui passé à l'encre verte puis éclairci de la même façon en tirant les teintes vers le blanc (4 ou 5 teintes)


Je vous fais don des photos traitant de la peau, malheuseusement la couleur est trop claire et mes photos trop surexposées pour qu'on y distingue quoi que se soit.
Je vous propose donc de passer aux photos finales pour lesquelles Mademoiselle B. a eu l'extrême obligeance de m'aider. Je suis content du résultat photographique pour une fois ! Même si la peinture est encore bien perfectible, je suis tout de même content du rendu finale, surtout en 9 jours.
Surtout, surtout n'hésitez pas à être critique (surtout si un Caillou, un Minus, un Whispe ou autre peintre de talent passe par ici), je serai ravi d'entrevoir au mieux les axes d'amélioration de mon travail.




C'est tout pour moi, et c'est déjà pas mal comme dirait un certain monsieur.



vendredi 27 juillet 2018

The Vrac




OH MON DIEU ! Il est revenu avec ses pavés à la Morikun, ses articles interminables où il déblatère souvent pour ne rien dire, cachant parfois un soupçon d’information intéressante, une larmiche d’humour (enfin il y croit) et cette stupide pseudo-personnalité secondaire.
Oh, tu te calmes oui ? Alors oui, c’est un nouveau The Vrac, parce que le temps file, les sujets s’amoncèlent et qu’il faut bien des solutions pour parler de tout. Toi, petit lecteur (ou grand, ou gros, ou maigre ou même mutant, on aime tout le monde ici !), n’aies pas peur de toutes ces lettres. C’est aussi dans l’esprit de cette série d’article que de traiter de pleins de petits sujets rapidement. Il y a certes à boire et à manger, mais il y en a surtout pour tous les goûts. Libre à vous de lire en plusieurs fois, de commencer par la fin ou tout simplement de zapper des paragraphes entiers. D’autant qu’ici, je raconte un peu ma vie, disons-le. Alors haut les cœurs, hissez nOooos couleurs et larguez les amarres !

Première partie AOS

ça y est, je l'ai fait ! J'ai enfin testé Age of Sigmar. Grâce à un nouveau camarade de jeu découvert par le bon coin, habitant à moins de 10 minutes de chez moi. Bref, on a sympathisé, on s'est vu une première fois et la seconde... C'était parti pour le grand jeu !
Je vous avoue que ça remonte un peu alors se sera assez rapide comme récit de partie. On a pris le lviret de règles rapides de Soul Wars et on a déroulé.


Le Battle plan nous a indiqué une ligne d'objectifs en diagonale et un déploiement à plus de 20 pas

Nos objectifs étaient mes décors Deadaloom !

 
Pour jouer full paint, j'ai sorti les nains par paquet de 20 !



En face, du Stormcast tout blanc !

Le héros volant, le Knight-Venator n'a pas trop apprécié la charge de mineur, mais se sera bien un des seuls Stormcast à tomber...


 
Vous voyez la position de mes unités : elles étaient comme ça au moment de la phase de charge. Elles ont toutes deux raté...

Les Stormcast reculent, mais les brise-fer sont balayés...
Heureusement ils rateront leur jet de moral !

C'est l'histoire de 20 guerriers nains qui chargent 5 archers. Il se font à demi retourner et n'en tuent qu'un... C'est beau les Stormcast hein ?
Les chevaliers qui ont mangé absolument TOUT ce qu'ils ont eu face à eux.

Visite à Happy Factory Games

Mode sécurité on
Je n’ai que faire de ceux qui souhaiteraient débattre de la personnalité de Mohand, des déboires de KS ou autre sujets « politiques » du monde de la figurine. Je ne suis pas là pour faire de la politique, il ne m’appartient nullement de juger l’un ou l’autre des partis et je ne suis pas associé à HGF. Ceci étant dit, vous êtes dans un The Vrac, si le sujet ne vous plait pas, passez au paragraphe suivant.
Mode sécurité off
J’ai été invité par Mohand à visiter les locaux Happy Factory Games. Cela m’a permis de voir un peu l’environnement de travail dans lequel ils évoluaient, les peintures du studio, l’espace vidéo…
Ambiance très cool pour mon accueil, j’ai pu échanger sur divers sujet avec Mohand et la team tout en observant toutes les merveilles autour de moi. J’ai pu vous prendre quelques phots, même si ma discrétion maladive font que… ben c’est pas top, et j’aurai mieux fait d’ouvrir les vitrines par exemple… Regardez bien, il est possible qu’aucun d’entre vous n’est encore vu l’une des figurines présente dans les photos.
J’espère que la prochaine fois, j’aurai l’occasion de faire une partie au Studio, ça ferait une très belle source d’article ! Pour le moment HGF se rend à la Gencon et je leur souhaite toute la réussite possible auprès de nos cousins outre-Atlantique.

Nous voici à l'entrée, accueillis avec le sourire !

 




J'ai flashé sur les véhicules de Star Wars Légion...

Encore un exemple avec le speeder !

La boîte magique où on peut prendre de belles photos !

Les amateurs de YouTube reconnaitront les lieux !

Ici vous pouvez voir les nouveautés de Juillet pour Eden !


Voilà où sont gérés vos achats, préparé vos commandes !

Et le petit nouveau pour Drakerys ! Grâce à ce beau bébé, vous pourrez jouer full minotaures !



De l'art de choisir son jeu

Bon, on ne va pas se le cacher, je n’étais pas super enchanté à l’idée de passer sur Paris. je rejoins madame B. (je devrais plutôt dire mademoiselle B. car rien n’est acquis !), ce qui est plus que chouette mais ça n’empêche que… quitter la bande de joueurs de ma région (pour ne pas dire les camarades, les copains, l’élite, la crème de la crème) me faisait plus que chier. Par la force des choses, je ne suis un joueur papillon. Je tourne toujours sur plusieurs systèmes de règles en permanente et je passe énormément de temps à faire des démos plus que de véritables parties. Non pas que je n’apprécie pas les démos, au contraire. Je dirais qu’il y a peu de choses plus belles que de voir un joueur se motiver ou mieux se lancer à fond sur de la figurine après la démo qu’on lui offre.  Je m’égare, le sujet n’est pas là. Bien que ce soit au niveau de partir, je me rends compte que j’aurai aimé partager plus de moments, de jeux, d’événements, de soirées tant avec mes camarades de club qu’avec les amis rencontrés en dehors.
Combiné  à un second facteur : l’espace dans un logement parisien… Il a bien fallu faire des choix. Le premier étant : « Mais qu’est-ce que je prends avec moi bon dieu ?! ». Je vous propose de parcourir le cheminement de ma pensée en images pour que ce soit parlant. Ouais, assumes plutôt que ça fait moins à écrire, moins d’effort pour toi ou ta mémoire… Quoi ? Fais pas le malinois avec moi ! D’où un seconde personnalité ça n’a pas de références ?! T’as cru que ton mélo moisi allait me faire taire ? Avec ou sans consentement, tout de suite, les photos.  Je vous demanderai juste de ne pas juger la quantité (non négligeable…) de plastic, de résine et de métal qui attend de passer sous mes pinceaux.

Une belle vitrine peinte, mes vikings pour saga, ma triade de Jade et mon Utopie Alkemy, mes yétis Fury et ma ligue Cadwallon

Encore du peint ! Les nains qui n'ont pas été emportés pour la méga bataille KoW

Toujours peint ! Ma première armée de tournoi, les hommes-lézards ! Soclage minimum hormis le Stégadon qui avait servi de modèle pour le concours de Monty

Du rangement de dernière minute parce qu'il n'y a plus de place... Saga, ToH, Kow
Hell Dorado au premier plan, Wargods au fond et arzone sur la gauche

Warmachine, Gaijin et des nains Fenryll

Hordes Principalement; avec mes seules figs de D&D miniatures

Alkemy quasiment au grand complet, on aperçoi du Fury, du Eden et du Hell Dorado

Tout ce qui est monté d'Eden et quelques figs diverses (des vampires, Batwoman...)



Infinity tout devant, des cavaleirs elfes LSDA à droite et pleins de projets Warhammer inachevés avec la fin du vieux monde

La suite des inachevés Warhammer à base de lézards.Quelques cavaliers du Rohan qui se baladent également

Les vieux de chez vieux, Le seigneur des Anneaux. Une partie peinte, une partie jamais finie...

La deuxième partie, le côté du bien !

Le Chaos dans toute sa splendeur
La fin du chaos avec warzone deuxième vague

Ce qu'il reste de gobelins puisque les orques ont déjà décidé d'aller faire un tour !
Le chaos le retour, mais dans un futur très très lointain où il n'y a que la guerre !
La fin du chaos, des orks qui sont à vendre et le mûmakil dans toute sa splendeur

Leur penchant loyalistes, peint à un autre siècle...

La deuxième partie des loyalistes et Deadzone qui se terre dans un coin...
Et encore, tout n’est pas là, on n’évoque même pas les règles génériques types Frostgrave, Ronin, Rogue Stars, Broken legion… Ceux planqués dans les placards ou délocalisés comme Mars Attack, Test of Honour, Dropfleet, Drakerys… Ceux rangés dans des boites comme Confrontation, Gob’z’heroes, Dreadball, Terminator. Vous l’aurez compris, l’éparpillement est une vile maladie autant qu’une réjouissance extrême quand on peut ressortir une vieillerie pour la rejouer. Cependant, bien décidé à ne pas empiéter l’espace de mademoiselle B qui m’héberge déjà très gentiment. Ma limite donc : un sac à dos East Pack, rien dans la valise. Une fois la boite de peinture (une boite de whisky Glennmore) posé dans le fond du sac, il n’y a déjà plus de fond, ni de centre d’ailleurs. Il faut donc trier faire un choix plus que drastique, dès lors comment procéder. J’avais déjà fait une pré-selection, sachant qu’il y aurait des élus et des déçus. Accrochez-vous pour ceux qui s’intéressent à tout et passez le paragraphe suivant si vous voulez juste avoir accès aux jeux choisis sans tenir compte de ceux abandonnés en cours de route.


Les jeux Osprey games : oubliés, trop génériques, en anglais et pas encore pratiqué à l’exception de Frostgrave. Red Button Nations ? C’est vrai que j’ai quand même dédié pas mal de figs à ce jeu, et ça on y a joué au club, on ne pas le nier ! Je ne les ai pas pris parce que… bonne question, pourquoi je ne les ai pas pris ? Dropfleet Commander ? trop fragile, pas peint et peur de pas trouver de joueurs. Warzone ? Je suis jamais passé à la v2 alors bon… et puis c’est lourd le métal. Drakerys ? Même pas la peine d’espérer transporter facilement la boite. Mars Attack ? Disons que cela n’a pas eu le succès escompté auprès de mademoiselle B. lors d’un test estival… Dreadball ? Encore une fois, trop de matos pour être pratique à déplacer. Gob’z’heroes ? Nan sérieusement, je préférerais prendre un jeu, un vrai jeu je veux dire, pas juste de jolies figs. Ce n’est pas le discours que tu avais pendant la campagne et tu as quand même écrit un article Ravage dessus non ? Je ne dis pas le contraire, mais ça s’appelle l’emballement KS, l’optimisme poussé à son paroxysme et… une bonne leçon de la vie en définitive. Saga? J’adore vraiment ce jeu. Mais ça reste un jeu avec pas mal de figurines, je n’ai qu’une seule faction de peinte… et puis c’est pour jouer avec ma famille, alors je préfère le laisser proche de ma famille. Congo ? Idem, je comtpe y jouer avec mon père, alors je préfère que ce soit lui qui les garde.  Battlefleet ? Hé, c’est pas à moi ça ! Warmachine et Hordes ? J’ai pas joué en V3, et pas joué tout court depuis plus d’un an (et encore, une seule partie peu probante). Encore une fois, le métal c’est lourd. Confrontation ? Muahahahahaha, pas convaincu par le reboot ! Mais quel menteur, dis plutôt que de toute ta vie tu n’as fait que deux parties pas complètes ! Aussi… Mais même si j’ai pas joué avec Conf’, j’ai grandi avec, ça compte non ?! Deadzone ? J’ai adoré la V1, à peine étrenné mais qui m’avait bien plu. Alors pourquoi non ? Je crois que c’est simplement parce que j’ai peur de ne pas trouver de joueurs assez open pour Deadzone… Kings of War ? Kow reste un jeu qui a fait le relais au club avec la chute de Warhammer. J’aime beaucoup ce jeu, même si je joue plus pour aligner les figs que je possède que pour développer une quelconque stratégie. T’es juste mauvais en fait ! Tout ça parce que tu peux pas perdre avec panache vu que t’es incapable de tâter la méta et de faire des compos qui tuent… Je joue avec les figs que j’ai, je n’achète pas de figs pour jouer une liste, c’est une philosophie visuelle. Warhammer 40 000 ? Ceci n’engage que moi mais… je me fais chier à ce jeu. Non seulement je trouve qu’il n’y a aucun effort de nivelage et d’équilibrage, je trouve juste ultra chiant de se tirer dessus de loin, de tirer des objectifs au pif, de jeter des dés pour charger… N’empêche que t’as hésité ! T’as même racheté des figs via warmania… C’est vrai, Warhammer 40 000 me plait toujours autant dans son univers, ses figs et il faut reconnaitre que c’est un jeu très populaire, pour lequel il est facile de trouver des joueurs. C’est même beaucoup grâce à lui qu’on a pu relancer de pleins activités au club. Il ne s’agit pas de cracher dans la soupe, juste d’avoir des goûts personnels. Hell Dorado? N’ayant déjà même pas réussi organisé les chroniques de Zaebas avec les joueurs du coin –ce qui ne m’a pas aidé à finir mes démons- j’avoue mon envie plu que limitée d’emporter ces figurines pourtant splendides. Le Seigneur des anneaux? Bien qu’ayant débuté le jeu de figurines par-là à l’époque (Atlas, premières séances de peinture seule, mon meilleur ami de l’époque qui se lançait en même temps que moi… Tant de souvenirs), je n’ai jamais réussi à y rejouer par la suite. Faute d’adversaire, faute de motivation, mais toujours une envie bien présente (avec l’acquisition du  mûmakil auprès de Reldan notamment). Cependant, la seule fois de l’année où je vois ces figurines sortir, c’est aux jfj (quand j’ai la chance de pouvoir y assister…) lors d’un tournoi. La vue de certains armées, notamment celles ne présentant que des monstres est d’ailleurs très drôleInfinity? Soyons honnêtes, même si j’ai fait quelques parties, jouer sérieusement à Infinity c’est dédier sa vie à ce jeu ! J’aime bien me greffer sur de petites parties ou faire des parties à thème mais ce n’est clairement pas dans mes priorités. Wargods of Aegyptus ? On a failli jouer avec mon frère ! Failli seulement… Et on ne le répète jamais assez : c’est lourd le métal.  Guildball ? Haha, après les échanges que j'ai eu avec eux, je n'allais sûrement pas emporter ce jeu en priorité même si je sais que j'aurai pu jouer sur place notamment JP. Gangs of Rome ? J'avoue avoir pas mal hésité, j'aime beaucoup ce jeu, j'ai des gangs à peindre, le jeu est dynamique. Mais le décor est tellement spécifique (et bon, le temple, même celui en construction, ça prend de la place !). Malifaux ? On avait choppé une super offre avec l'ami Ishamaël mais on s'est bien perdu de vue... Du coup je n'ai jamais eu l'occasion de tester mes spectres japonisants. Kolaps Hell awaits? Malheureusement jamais joué alors que les figs sont montés, que j'ai fait de super socles (enfin moi je les aime bien...) et que l'univers est top.
On a fait le tour, really ? Héhé, ceux qui me connaissent savent ce qu’il manque. Non ?

On entame la liste des grands gagnants, les pré-sélectionnés of the dead, mes délires du moment ! ceux qu’ils ont le droit à plus de blabla et que c’est pas forcément une bonne idée puisque je m’épuise sérieusement à l’écriture de cette partie… Pour vous donner ma problématique finale : il restait globalement dans mon sac de quoi mettre 3 petites boites… Un choix drastique, bien loin de ce que j’avais pu imaginer en faisant la première liste de ce que je souhaitais emmener à la capitale. T’as un problème avec les listes, tu le sais ça? M’enfin, continue…
Eden : Même si j’ai mis du temps à m’y mettre, j’avoue que j’aime bien Eden. Peu de figs, donc bon candidat pour du voyage, des factions qui me parlent. Beaucoup de figurines qui attendent (Le neuf, les occasions qui grossissent les rangs rapidement, Burnout…). Alors pourquoi ne m’a-t-il pas accompagné : c’est lourd le métal…
Test of Honour : un candidat de poids ! Mademoiselle B. y a joué avec moi, a vraiment aimé (les mauvaises langues diront que la mort de mon général au tour 1, au premier tir d’archers y est pour quelque chose…). J’ai pu en faire des parties au club, hors club et même avec le Padre. De plus, c’est moi qui fais le suivi dans Ravage. Alors pourquoi ne m’a-t-il pas accompagné ? tout simplement pas la place d’emmener toutes les figurines, la boite, les livrets de jeu… Seules les dernières campagnes m’ont accompagné pour raisons professionnelles.
Age Of Sigmar : comme vous le savez désormais, j'ai fait ma première partie il y a peu de temps et bien que ce ne soit pas mon système préféré, j'ai quand même bien craqué sur les Stormcast en ayant un projet très précis en tête. Je me disais également que je trouverai facilement du monde pour ce jeu. Mais la nécessité de convertir mes figurines et le format de jeu m'a un peu calmé, alors c'est resté à la maison.
Blood Bowl : Alors oui, je n'en ai jamais parlé ici, mais j'aime bien Blood Bowl, même si je lui préfère son frérot Dreadball pour sa rapidité et sa nervosité. Pour pas dire que t'es incapable de prévoir sur près d'un tour surtout non ? Hum, pas faux. J'aime tout de même beaucoup Blood Bowl notamment via les trois romans que j'ai lu. Et puis, réfléchir un bon coup, ça a du bon quand même parfois, non ? Alors pourquoi ? Parce que je n'aurai pu qu'emporter qu'une équipe d'humains à peindre et pas tout le matos qui va à côté pour faire jouer mademoiselle B (de toute façon, je doute que ce soit le jeu qui lui plaise le plus).
Fury : Que dire du délire fantasmagorique de l'ami Whispe ? J'adore ce jeu, je me fend toujours la poire sur l'univers et puis... j'ai quand même gagné le seul tournoi que j'ai fait haha ! Alors choisi ou pas ? Finalement, je n'ai pas pris Fury parce que je doute de réussir à faire accrocher Mademoiselle B. Par contre, se sera sûrement dans les prochains jeux ramenés à Paris, parce que le Lapin a mis les bouchées doubles sur la peinture ! 
Astrahys : Vous avez peut être suivi, c'est mon trip du moment, j'ai fais des démonstrations, je bosse sur la trad du jeu... Je ne me voyais pas ne pas prendre mes nains en début de peinture et mes pirates vierges que j'ai récupéré à PEL en rendant ceux peints par Hutif.
Alkemy : Bon là... Il n'y avait pas l'ombre d'un doute. J'ai ma place au sein d'Alchemist Miniatures, j'adore ce jeu et ce format, j'ai été champion de France haha. Le gros point positif : Mademoiselle B a commencé à peindre avec moi. Les égarés pour elle, les naashtis pour moi. On passera au jeu une fois la peinture terminée !

Peinture Madame Morikun 

L'heure tourne, les minutes filent... Bien que mon idée était prête depuis longtemps, les récents changements m'ont fait repoussé encore et toujours la date de début des travaux. Il aura fallu que j'arrive à Paris pour me forcer à peindre au moins 1/4h par jour et commencer la peinture de Madame Morikun ! Le comble non ?
Ceci n'est qu'un WIP et j'espère qu'en honnête concurrents vous m'accorderez les remarques précieuses qui vous viendrons à la vue de mes travaux. J'ai prévu de faire un pas-à-pas (même si la qualité des photos me fait de plus en plus douter...) mais on verra ça une fois le travail fini.

Je souhaitais juste clarifier un point pour ma part. Ce n'est pas le premier concours Morikunien auquel je participe, et bien que l'ayant rencontré, j'avais tout de même choisi de représenter le gardien sous des traits asiatiques. Ces derniers temps, j'ai beaucoup vu sur les blogs des autres concurrents ou en commentaire la notion de "facilité" en choisissant une figurine asiatique. Soit. Prendre la première figurine représentant une "femelle" (pour inclure toutes les formes de vies au sens large choisies) qu'on a envie de peindre est plus complexe que de trouver une figurine qui est la représentation la plus fidèle qu'on arrive à échafauder ? Pour ma part je ne pense pas. Et dès l'annonce de ce concours, il m'était impossible de penser à représenter Madame Morikun autrement que par une figurine asiatique, qui plus est dans une tenue traditionnelle. Alors c'est peut être fleur bleu, pas original ou facile pour certains mais je zut ces derniers et reste campé sur mes positions. Je suis content et fière d'avoir choisi ce modèle, qui dans une futur plus lointain que le concours malheureusement rejoindra le gardien déjà représenté dans les jardins du temple. J'ai trouvé que la figurine s'encadrait à merveille dans cette scène bien qu'à cause des déplacements je ne sois en mesure de l'avoir avec moi pour y mettre la figurine de Madame Morikun.
Je commence par vous joindre l'estampe qui me sert d'inspiration pour le kimono en cours de réalisation.









Maintenant, place à l'état actuel des choses.