vendredi 28 janvier 2022

Golem et Dragon : peinture simple mais efficace(?)

Demat,


J'ai commencé à mettre en couleurs le bestiaire de Frostgrave. Tout d'abord avec deux sessions d'aérographe afin de sous-coucher et passer les premières couleurs sur certains ! J'ai même fini mon golem moyen pour Frostgrave, issu du 5ème kickstarter Reaper Bones (franchement c'est un peu chiant à ébarber mais ça se peint tout seul et je trouve ça joli). J'ai en effet, choppé un grimoire d'animation de Golem lors de mon dernier séjour dans la ville des glaces, j'ai donc eu un sursaut de motivation pour le faire passer premier sur l'établi. 

En même temps, j'ai lancé la peinture des figurines pour Clank Legacy. Ce ne sont pas les plus belles qui soient, l'échelle est un peu bâtarde, c'est un genre de 40mm mais ça sera toujours plus sympa que les meeple en bois. Le premier à y être passé est le pion Dragon du jeu Clank Legacy. Une personne dont je tairais le nom pour des raisons évidentes m'a incité à partir sur un certain schéma pour représenter un dragon connu. ça parle à certains ?



Rien de très compliqué ni sur l'un, ni sur l'autre. Ils ont été sous-couchés en noir à l'aéro tous les deux. Le dragon a reçu un brossage très appuyé de violet au pinceau à maquillage, puis j'ai réhaussé le bord des écailles et des cicatrices avec du violet mélangé à du bleu. Un dernier éclaircissement bleuté est venu liner le bord des plaques d'écailles et du noir a été mis à l'intérieur des cicatrices pour les faire encore plus ressortir. Pour les écailles noires, un simple lining gris des arrêtes qui semblaient ressortir. Pour la bouche et les yeux, passage en blanc puis en vert/jaune acide.



Pour le golem brossage appuyé de gris, brossage normal de gris + gris clair, lining grossier gris clair, lining précis au blanc. Blanc dans les yeux, bleu autour, puis bleu + blanc à l'intérieur. Le socle a été travaillé comme d'habitude, à la fin du bestiaire Frostgrave vous serez habitués... J'en profite pour vous partager le petit texte d'ambiance que j'ai écrit pour l'occasion. Je ne sais pas si je ferai ça à chaque billet, mais je pense faire ça à chaque thème en tout cas !


Sous-couche noire (aéro ici)

Premier brossage gris, appuyé (donc pas trop essuyé sur le sopalin)

En ajoutant du gris clair dans le gris de base

Cette fois-ci plus de brossage mais dépôt de gris clair pur sur les arrêtes et parties qui prennent la lumière

Enfin, ajout de blanc cassé pour liner les parties à vraiment mettre en avant


Il y avait mis tout son cœur. Non pas qu'il avait tendance à expédier le travail d'habitude, mais dans cette énième tentative, l'inspiration et le sens du détail avaient été poussés à leur paroxysme. en effet, il ne comptait plus les statues sans vie qui jonchaient son repaire. Bois, glaise, roche, acier, chaire... Il avait multiplié les matériaux autant que les tracés possibles pour les cercles d'incantation. Il avait étudié des grimoires variés, compilés les recherches, pratiqué sans relâche et pourtant... Rien n'y faisait. Il n'arrivait pas à doter ses créations de l'étincelle de vie qui leur manquait. Ses golems n'étaient rien de plus que des statues immobiles, qui semblaient presque vivantes tant les détails qui les composaient étaient réalistes. Presque. C'est ce presque qui le contrariait et le hantait jour et nuit. C'est ce presque qui l'avait poussé à se rendre à Felstad, à risquer sa peau (et sacrifier sans vergogne celle de quelques mercenaires) pour cette ultime tentative. Les pierres qu'il avait utilisé provenaient directement de la cité des glaces. Pour tout mystique s'y intéressant, on sentait l'énergie magique qui avait imprégné la roche depuis plus de mille ans. Il le sentait, il ne pouvait en être autrement. Cette fois-ci, il aurait sa bête de guerre... 

 


 





Allez retour au charbon, j'ai pas mal fait joujou avec l'aéro ces derniers jours, il faut maintenant terminer tout ça au pinceau !

dimanche 23 janvier 2022

XIIIème Défi Lud(h)ibelliste

 Hello,

 

petit billet pour signifier qu'un nouveau défi a été lancé, un CDA classique comme on le faisait avant avec un engagement et des thèmes bonus.

Vous pouvez retrouver le règlement ici, les thèmes et les participants !

Cela a commencé le 1er janvier et se finira le 31 mars. Je me suis engagé à peindre 1000 points et j'ai enfin posté les premières réalisations terminées... Zombies et chiens pour le bestiaire Frostgrave. Je vous mets ici le texte d'ambiance, les photos et un lien vers l'article, sait on jamais. J'ai, pour ces affreux, fait valoir le thème "à table!"... Oui, ça me fait rire.


 Les prisonniers avaient été gâtés, ce repas avait été une bénédiction, sans chercher à comprendre pourquoi, ils avaient avalés le gras et le pain qu'on leur avait servi sans se poser de questions. Ils se sentaient (presque) repus et sentaient leurs forces revenir. Il faut qu'après deux semaines d'emprisonnement à ne manquer que des restes d'épluchures ou du pain moisi tout en récupérant l'eau qui gouttait par le soupirail, il n'étaient plus très regardant. Plus très regardables non plus, mais cela ils n'en avaient cure.


On vient les chercher le soir-même, on leur ouvrit la grille et on les invita à sortir. Leurs geôliers portaient tous des masques et des tuniques amples, si bien qu'on ne distinguait même pas leur race, leur sexe ou leur âge. ils les conduisirent à travers un dédale de couloirs, la légère pente, presque imperceptible, les emmenait toutefois aussi lentement que sûrement dans les profondeurs. après une énième grille ouverte à travers lesquels ils passèrent, ils eurent la désagréable surprise d'entre des râles, puis des grognements, puis, alors qu'ils se retournaient, le bruit d'une clé fermant une serrure. leurs encagoulés accompagnants venaient de fermer derrière et l'on distinguait dans leurs yeux, seule partie visible de leur être, une lueur... malsaine. 


Certains essayèrent d'ouvrir la grille, forçant sans espoir sur les épais barreaux de fer tandis que d'autres ne demandèrent pas leur reste et déguerpirent le long du couloir obscur. "Aaaaaargh". Ce message peu encourageant invita les désespérés à tourner le dos à leurs geôliers pour voir venir ce qui avançait vers eux. Des zombies claudiquaient vers eux, ne laissant aucun doute sur leurs intentions. Ce fut la cohue et tous essayèrent de passer au travers de la troupe de morts-vivants, bousculant leurs anciens camarades, se faufilant tant bien que mal alors qu'un rire sinistre retentissait. "A table ! régalez vous mes chers, mais pas plus que votre compte. Partagez vous le peu de matière grise que renferment ces faibles d'esprit, les chiens se chargeront du reste... "

 


 




C'est tout pour cette première entrée, avec le shot de vaccin je n'ai pas avancé plus que ça... Je vous laisse donc sur un teaser ce qui devra être peint dans les prochains jours / prochaines semaines !


Première partie imprimée du bestiaire Frostgrave

La colonne d'Ujuwa le sorcier qui va s'opposer à Mary Kingsley

et l'expédition de Mary qui va tenter de gravir le mont Cameroun



samedi 15 janvier 2022

Campagne Frostgrave 2021-2022 : Chapitre 1

Demat,


Aujourd'hui je vais vous faire le récit du premier chapitre de notre campagne Frostgrave réalisée au club des Songes élémentaires. Cela fait suite au CDA Frostgrave que nous nous étions posé cet été. Nous avons décidé de prendre un rythme d'une partie par mois, de janvier à juin, en faisant une trêve hivernale pour le mois de décembre. Afin de commencer en douceur et que tout le monde soit OK sur les règles, la première campagne jouée correspond à l'Alchimie Noire. Elle a l'avantage d'être jouée en coopération entre les mages et avec un plus petit nombre de figurines. Cela a permis de faire des parties plus courtes, de ne gérer que quelques personnages pas joueur et d'éviter les boules de feu malencontreuses sur les mages au premier tour... 

 


 

Enfilez votre manteau, Sortez votre bâton et époussetez vos vieux grimoires! Vous voilà repartis pour une nouvelle péripétie dans les entrailles de la Cité de Glace!

 

Des richesses à en faire pâlir les plus grands seigneurs, d'innombrables dangers aussi sournois qu'ils sont anciens, mais par dessus tout, des connaissances d'un âge oublié qui ne demandent qu'à être redécouverte... pour le meilleur ou pour le pire.

 

Qu'attendons-nous dans ce cas? Et bien vos compagnons de route pardi! Vous ne pouvez vous aventurer seul dans ce lieu maudit,toutes les pièces d'or du monde ne servent à rien dans les mains d'un homme mort! Il vous faudra une solide escorte si vous voulez revoir un jour la civilisation et profiter de votre butin.

 

Alors prenez ce contrat et revenez me voir une fois que celui-ci mentionnera les noms des pauvres âmes qui vous suivront dans votre entreprise. Où allez-vous trouver tout ce petit monde? Oh mais ne vous en faites pas, votre accoutrement a déjà fait le travail pour vous. Dans le coin, les gens de votre espèce attirent les mercenaires comme un morceau de viande fraîche attire un Crocibou affamé. Qu'est-ce qu'un Crocibou? Deux choses: de une, vous posez trop de questions, de deux, vous n'avez pas envie de le savoir...



composée de trois scénarios, jouée de septembre à novembre, elle a donc constitué le premier chapitre de l'histoire que je vais vous compter ici...

 

Tempus Fugit 

Dyleus avait tout pour lui : jeune, beau, fils d’une famille noble et un des mages les plus talentueux de sa génération. Dans l’espoir de conserver sa fougue, il étudia les secrets de la vie éternelle, et ses recherches le mirent sur la trace d’un ancien alchimiste ayant vécu bien au-delà des limites humaines. Hélas ce dernier disparut, lui et son savoir, lors de la chute de Feldstat il y a 1000 ans de cela. 

C’est donc avec un rassemblement d’une dizaine des meilleurs mercenaires de la région que Dyleus se mit en route vers les portions encore inexplorées de la Cité de Glace en quête des antiques notes qu’aurait pu laisser son prédécesseur. Les colons qui bordaient l’ancienne ville ne s’alarmèrent pas quand le petit groupe armé ne revint pas la semaine qui suivit, les disparitions de mages un peu trop curieux étant monnaie courante dans les parages. 

Ce ne fut que trois lunes plus tard que la rumeur se répandit. Un vieillard avait débarqué dans une auberge en insistant être Dyleus. Il murmura des propos incohérents à propos d’un mausolée enfoui, d’hommes sans visages et de créatures cauchemardesques, avant de s’écrouler d’épuisement. Les badauds crurent d’abord à une imposture. Impossible que cet aïeul décati ne soit le fringuant arcaniste disparu il y a peu de temps ! Pourtant la tâche de naissance sur l’épaule, l’anneau portant son blason ou encore ses riches vêtements semblaient attester son identité mais c’est surtout le morceau de cuir d’origine douteuse qu’il tenait serré entre ses doigts noueux qui suscita l’intérêt de tous les mages de la région. Il y figurait une carte indiquant un endroit spécifique dans les anciens ateliers de la cité et un nom inscrit avec du sang séché comme une mise en garde, « Chraetan » … 

 

Chapitre 1, scénario 1 : L'Abberation


Il a fallu des heures pour forcer l'entrée de l'ancien édifice mentionné par le plan de Dyleus, mais le groupe a finalement réussi. Les premières pièces fouillées étaient complètement vides de tout objet intéressant, juste des meubles brisés et des morceaux de parchemin givrés.


Puis, alors qu’ils entraient dans une pièce remplie de vieilles flasques de potion, ils entendirent un bruit sourd quelque part dans le laboratoire. Quelques secondes plus tard, le monde entier bascula dans le chaos. Une explosion secoua le bâtiment, détruisant les murs et faisant s'effondrer ce qui restait du toit. Des centaines d'élixirs se brisèrent et déversèrent leur contenu à moitié gelé sur le sol. L'air était rempli de poussière et de glace. L’expédition était séparée, perdue et sous le choc, tâtonnant dans les gravats et l'obscurité pour se rejoindre. Malheureusement, la mystérieuse déflagration avait aussi engendré quelque chose qui avait besoin de se nourrir...

 

Les murs extérieurs ne sont pas figurés mais il vous faut imaginer que la table est bordés de piles de gravats tellement énorme qu'il est impossible de sortir par ailleurs que par un des coins du bord qui s'étend face au déploiement


La monstruosité alchimique, l'aberration dans toute sa splendide putrescence.

Les rats sont aussi de la partie, on les voit sortir à intervalles réguliers

Non loin de là, dans d'autres rues proches, un combat similaire a lieu !

Brave parmi les braves, Jézequiel fait face au monstre

Sur une autre rue parallèle, de biens étranges mages sont aussi bloqués...

Comme il fallait s'y attendre la bête ne se laisse pas faire, elle abat coup sur coup une voleuse et un fantassin de l'expédition du mage Yunosuke


Le troisième mage, aux accents hispaniques dont je n'ai pas saisi le nom prend la tangente en récupérant les trésors...

"Ils sont à moi, à moihahahahahahaha"

Brrr'wan avance lentement mais sûrement, protégée par son homme d'armes.

Matsui Yunosuke fait de même à la recherche des trésors qu'a laissé l'hispanique derrière lui... 

Le chasseur de trésor de Brrr'wan, boosté par la magie de sa chamane file comme le vent pour rafler les trésors que l'on trouve ici.

Le combat est cependant rude, les rats et autres chats zombies ne cessent de débarquer et de s'en prendre aux lanceurs de sorts.

Heureusement, le sort de Force permet à l'homme d'armes d'ouvrir le chemin à sa cheffe.


Chaque mage sortira, les bras plus ou moins chargés de trésors après que l'aberration ait été mise à mort par les attaques conjuguées des mercenaires du mage de l'île d'Ansan et de la gnoll rebelle. Cependant, la fuite du laboratoire n'était que la première étape... 


Chapitre 1, scénario 2 : La mort aux trousses

Après avoir échappé aux griffes de l’Aberration, les membres des expéditions se regroupent dans les ruines d’un complexe entouré de hautes murailles au sol jonché de restes de fours et de cuves géantes détruites. Des conduits en céramique brisés recouvrent de larges sections du plancher des murs et du plafond. Alors que les groupes s’arrêtent pour reprendre leur souffle, ils aperçoivent une lueur dans les ténèbres devant eux et entendent les crissements d’anciens ossements. Dans la seconde qui suit, le même bruit retentit comme en écho dans le passage derrière eux...


Pour le second scénario les mages ont été bousculé en tous sens, rares sont ceux ayant encore les mêmes partenaires pour cette nouvelle péripétie. Des squelettes se lèvent et se dirigent vers les lanceurs de sorts qui ont l'avantage de les voir arriver : ils brûlent ! L'odeur et les fumées libérées laisse penser que tout ceci n'est pas un feu d'origine naturelle...

Zombies et squelettes bloquent la voie de sortie...

Brrr'wan ne se laisse pas décontenancer pour autant et envoie ses sbire ramasser les trésors.

A ses côtés, Octavia Amser avec sa ranger et une brigande.




La bataille s'engage rapidement et n'est pas aisée...

Pas aisée du tout car le chasseur de trésor a été mis hors de combat d'un seul coup par un squelette l'ayant pris en traître alors qu'il ramassait des trésors.


Octavia et ses mercenaires sont mises hors de combat, les sorts de ont tous échoué. Brrr'wan subira le même sort, incapable elle aussi d'améliorer sa santé.... Une journée bien noire.


Plus loin, d'autres mages font front commun contre les morts-vivants


Ils s'en sortiront bien mieux puisqu'ils parviendront à trouver la sortie sans subir (trop) de perte.


La troisième combinaison de mage se trouve lui aussi face aux squelettes.



Wart l'archer (petit mais vicieux) et Wog l'archer (vicieux mais petit) mis KO tous les deux

Rien de mieux qu'un bon mur de glace pour se prémunir de toute incursion !

Un jour noir pour notre table de jeu puisque nous n'avons même pas traversé notre moitié de table, aucune figurine ne s'en est sortie et donc... aucun trésor sorti, ni pour le Golem qui Rêve, ni pour moi ! Nous avons sorti chacun le spécialiste de l'autre sur un 20 naturel, nous avons collé un autre 20 naturel sur nos mages... Bref, le mauvais œil !

Chapitre 1, scénario 3 : Traînée de Poudre

Le reste de l’expédition s’est finalement échappé dans une partie des laboratoires ouverte sur le reste de la ville. On peut voir les étoiles dans le ciel et un immense pan de glace dominant par sa hauteur les décombres fumants du bâtiment. Tout autour, de petits feux brûlent, vestiges de l'explosion initiale. D'après les parchemins en lambeaux encore accrochés à un mur, cette chambre produisait certains des composés alchimiques les plus volatils de cet édifice. C'est aussi là qu’étaient liés des élémentaires servant à la défense du complexe. Le plus sûr serait de fuir maintenant avant que les flammes n’atteignent une autre cuve de cocktail explosif, mais ce serait dommage de laisser partir en fumée toutes ces richesses et ce savoir...

 

Blessée mais motivée, Brrr'wan retrouve son compagnon Matsui Yunosuke mais elle le croisera très peu, chacun progressant de son côté.

Les élémentaires de feu ne leur font pas peur et ils seront éteints un par un !

Plus d'une fois, les brasiers flambants manqueront de prendre sur les poils de la mage.





Certains ont l'air d'apprécier manger le feu alchimique...

D'autres enfin y vont au petit bonheur la chance


Chapitre 1 - Epilogue 

Alors que vous vous éloignez des décombres encore fumants du laboratoire, une seconde déflagration souffle le reste de la bâtisse. L’onde de choc fracture l’immense mur de glace qui surplombait le site et ensevelit le tout, soulevant une grande quantité de poussières et de neiges. C’est à peine si vous voyez vos pieds pendant un petit moment avant que le nuage retombe, et le paysage qui se dévoile vous laisse stupéfait. Ce que vous pensiez n’être qu’une accumulation de gel adossée à flanc de falaise ne faisait que camoufler l’entrée d’une caverne aux proportions titanesques. A l’intérieur, de grandes colonnes de pierre soutiennent la lourde voûte à une centaine de mètre de haut, tandis que des édifices délabrés et autres machineries brisées jonchent le plancher de la grotte, mais c’est la sinistre pyramide noire logée au fond de l’excavation qui vous inquiète le plus. Malgré la distance qui vous sépare de cette dernière, vous pouvez sentir la magie et le temps s’étioler, comme aspirés par un siphon. Une certitude vous envahit alors, si rien n’est fait pour stopper ce phénomène, c’est le monde entier qui se trouvera dénué de magie et de vitalité. Il vous faut agir, mais cela attendra que vous repreniez des forces et revenez en plus grand nombre. De plus, il se pourrait que vous puissiez obtenir quelques informations précieuses de ce que vous avez pu glaner dans votre fuite.

 

 

Je serai ravi d'avoir vos retours, notamment sur la forme : trop de photos pas assez de textes d’explications ? Qu'aurait il fallu en plus ou en moins ? Bref, toutes vos pistes pour m'améliorer pour la suite sont les bienvenus !
Pour ceux qui seraient dans la région rennaise n'hésitez pas à prendre contact si vous voulez rejoindre l'aventure.