lundi 22 octobre 2018

Jour des baffes 4ème du nom [SAGA]



Hello,

avec une bonne semaine de retard, voici un post sur le tournoi de Laval. Un tournoi SAGA que j'apprécie beaucoup, j'y participe tous les ans (à une exception près) et c'est toujours un grand bonheur d'y être. On retrouve les copains de Liffré, les copains de Laval et autres participants de l'Ouest ! Cette année, j'y suis même allé avec l'ami Riggsounet (dont je vantais les mérites il y a peu) et Nealith, nouvellement corrompu à Saga. C'est donc de bonne heure et de bonne humeur que nous sommes parti de Rennes pour rendre le café et les croissants offerts par le Squig à lunettes.
J'ai fait le tournoi en Jömsviking
Je vous propose un petit résumé de mes trois parties illustrés de mes photos ainsi que de celles de mes camarades de jeu, trouvées sur le net.

1ère partie : le butin du Jarl face aux normands

Pour la première partie, je tombe contre un joueur "débutant" qui n'avait que 5 parties à son actif (si je ne m'abuse) : c'est Scoprion !
Il joue beaucoup de cavalerie : 12 gardes tout de même, dont un bus de 8. Le but de ce scénario est de récupérer des pions butins (au nombre de 5) apportant chacun 1 point de victoire sauf celui du centre en valant 2. J'obtiens le premier tour et lance donc 3 dés. Ce qui est bien peu pour un scénario où il faudrait avancer ET se défendre quand en face on a du tir et de la cavalerie. Preuve en est faite dès le tour de Scorpion puisqu'il engage mon groupe de 8 gardes et le pulvérise en une fois en m'accordant la colère pour chaque capacité. ça commence mal !
Grâce aux points de colère accumulés j'en profites pour faire courir mes troupes et récupérer les objectifs avant de reculer avec grâce à la danse de l'acier (avance ne générant pas de fatigue et permettant de tirer au javelot).
De là, mon seul et unique objectif sera de tenir mes 4 points d'objectifs (les 2 de gauche et l'objo central), pour cela je vais retourner l'avantage de mon adversaire contre lui grâce au décor (me procurant ainsi un couvert contre les tirs et forçant la cavalerie à prendre de la fatigue si elle vient me chercher). Mon adversaire choisit de lancer des attaques meurtrières en me déniant mes capacités mais s'expose à une contre attaque tout en colère (je monte quand même à 14 de colère !). L'objo central sera le plus dur à tenir mais je finis les cavaliers petit à petit protégeant mes troupes au sein des décors. Victoire 4 à 1 pour cette première partie qui m'a fait transpiré dès le premier tour de mon adversaire.

J'ai pris tardivement des photos à cause de la perte de mes 8 gardes tour 1, ici les survivant guerriers bloquant le passage aux cavaliers normands !

"Retraite !!! Fuyez dans le champ"

"Chef ! Chef ! On cherche des champignons pour aller avec le cochon"

"Les Jömsvikings ne sont pas censés être des hommes féroces assoiffés de sang mon seigneur ?"

"Taisez vous et courez bande de moules, ils emportent le butin ! 
Jusqu'au dernier moment il faudra tenir, repousser l'envahi (ben oui c'est moi l'envahisseur)



Le champ (de protection) s’avérera des plus utiles pour tenir les cavaliers à distance.

"C'est vrai qu'il y a plein de champignons ici, au boulot les gars !" - Jarl Einvald

Plus un cavalier sur la table... On a tenu !


"On fait quoi tous seuls ?!"

2ème partie : Les chariots face aux vikings

Pour la seconde partie j'affronte Alex du Studio Tomahawk, une excellente partie où le sang et les larmes sont plus de rigueur que la finesse et les objectifs. C'était également l'occasion de poser toutes mes questions sur la V2 et de confirmer les différentes hypothèses stratégiques que je me posais. 
Le but de ce scénario est de faire traverser un chariot qui nous est confié et si possible de détruire celui de l'adversaire et/ou son seigneur (ça fait toujours bien en fin de partie). Alex joue vikings, globalement la même compo que moi, pas de tir et nous nous déployons en miroir. Un chariot sur chaque côté et de quoi stopper le chariot adverse de l'autre. 
Au final chacun essaie d'avancer et de repousser les défenses adverses mais les troupes s'enlisent, les morts commencent à pleuvoir de chaque côté jusqu'au Ragnarök !!! Après bien des assauts, le chef viking finit épuisé, au même titre que le mien après de bien âpres affrontements. Mais je n'entends pas le laisser s'en sortir ainsi et le seigneur viking finira par tomber sous les coups de Jarl Einvald. Je gagne la partie 1 - 0 puisque qu'aucun des deux chariots ne tombe ni ne sort. 




le Jarl ennemi prend la tête des troupes et compte bien amener le chariot au plus vite. 



La grande majorit des guerriers ici représentés ne survivront pas au Ragnarök...

Il reste trois gardes pour protéger le chariot des guerriers adverses.

"Odiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin" 

3ème partie : Bataille pour les ponts face aux normands 

La troisième et dernière partie se déroulera sur le scénario "Bataille pour les ponts". Je retrouve mon compère Nicos, je ne compte plus le nombre de fois où l'on s'est affronté : tournois, campagne, parties amicales... C'est un véritable de le retrouver au commande de ses normands. Il sont nombreux. Très nombreux. Deux unités de huit guerriers à pied qui semblent vouloir garder chacun un pont, deux unités de huit guerriers à cheval, déployé chacun sur un pont également. Douze paysans équipés d'arcs se placent entre les deux ponts pour transformer en hérisson quiconque voudrait passer. Enfin, le seigneur est également au centre, accompagné de ses 4 gardes montés.
Au premier tour nous nous comportons en chiens de faïence, au second tour je décide de traverser. Les flèches pleuvent alors tant qu'à tomber, autant que ce soit l'arme au point en essayant de traverser cette maudite rivière ! J'essuie une première charge de cavalerie mais insiste. Le seigneur adverse s'en mêle et j'irais jusqu'à l'épuiser. A ce moment, un espoir se dresse, j'avance puis déclenche la danse de l'acier pour un tir de javelot sur seigneur épuise ! Aucune touche... C'est le désespoir puisque les guerriers seront balayés au tour suivant. Qu'à cela ne tienne, j'épuise de nouveau le seigneur et amène les forces du côté droit le tirer au javelot ! Ce coup-ci, les gardes mettent à mort le chef adverse, victoire... Ou pas, les combats sont encore rudes, mon flanc gauche balayé, mon flanc droit à peine plus vivace. Heureusement le crépuscule est proche et seuls 2 guerriers normands traversent le pont alors que mon seigneur a emmené 7 de ses guerriers... Une victoire sur le fil, il n'aurait pas fallu que ça dure un tour de plus ! Notons donc que ma perfidie a retenu suffisamment l'ennemi : combats incessants, fatigue omniprésente sur les troupes adverses (tu vois Nicos, c'est noté et assumé!).

Le seigneur adverse est épuisé mais mes guerriers également puis-qu’aucun javelot ne l'atteindra...

Le seigneur accompagné de ses 8 gardes, se protégeant des gardes derrière les paysans adverses. 

"HOOOOOOLD!"

Les trois survivant du pont gauche...

Les survivants du pont de droite, du côté adverse de la rive !




Conclusion

Avec mes 3 victoires, je finis 3ème à 10 points du premier (2 gardes...) c'est rageant mais je repars avec un trophée tout de même ! De plus, à mon grand étonnement je repars avec le prix de peinture pour mes Jömsvikings. Cela aura vraiment été trois parties épiques, qui m'ont bien fait mouliner et où rien n'était jamais joué. C'était également trois adversaires très sympathiques, ça a été un plaisir de rencontrer de nouveaux adversaires et de réaffronter Nicos. Un grand bravo et un énorme merci à l'équipe du Squig à lunettes pour l'organisation et le jeu de réglettes qui nous a été offerts. Je suis très content de repartir avec des sarrasins plastiques et surtout Ṣalāḥ ad-Dīn pour les mener. C'est un de mes personnages historiques préférés et la figurine est juste splendide.

Voici avec quoi je repars du tournoi !








J'en profites pour faire un coup de pub à Slagash qui est passé faire une partie de Shadow War mais qui s'est mal terminée pour l'inquisiteur Foulques...



23 commentaires:

  1. sympa le compte rendu. Vu le nombre de fois où je t'ai entendu affubler ton adversaire de noms d'oiseaux, tu as eux de bonnes parties.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, j'ai juste gueuler parce que sinon les dieux ne m'entendent pas :D

      Supprimer
  2. Bravo pour le prix de peinture et merci pour le compte-rendu, c'est toujours intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. Superbes photos, figurines et terrain sont vraiment magnifiques....et une troisième place pour couronner le tout!

    RépondreSupprimer
  4. C'est chouette les rapports de batailles de Saga, jolies figs, moments épiques... Mais qu'est-ce que c'est que ces ponts oO ??
    Félicitations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça... c'était effectivement le moins travaillé, mais vu la quantité de décors fournis, je n'en veux pas aux squigs à lunettes, loin de là !

      Supprimer
  5. Bravo pour ton prix de peinture ! Dit donc ça en fait des cadeaux ils sont généreux ahah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout les participants ont eu un jeu de réglettes pyrogravés offert, j'ai eu une boite plastique, le héros et les décalco en tant que lot pour avoir fini troisième ainsi qu'un trophée en bois pour accompagner. Le prix de peinture est le trophée à base de pot de peinture et de pinceau ^^

      Supprimer
  6. Donc , toi tu appelles ça , gueuler après les dieux ? Ah ouais, intéressant comme concept. :P
    As tu réussi à glaner quelques infos sur la sortie de la version fantasy ? en torturant ton second adversaire par exemple ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quoi ? Je n'ai fait que gueuler "Odin", "Thor" et quelques "alleeeeeeeeeeeeeeeeez", c'est plutôt gentil je trouve.
      Point de nécessité de torture, malheureusement je suis sous secret. D'abord nous aurons le livre de bataille pour enrichir l'expérience, la fantasy à la suite !

      Supprimer
  7. Jolie rapport de cueullette de champis enfin de bataille ^^ j aime beaucoup lire tes reportons même si je ne joue pas a saga j ai apprécier te lire . Je vois aussi que nous sommes a quelque km près voisin ! Et du coup j en profite également pour te féliciter de ta Victoire en peinture et ta 3e place de combattants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, c'est très agréable à entendre !
      Si un de ces quatre tu veux monter aux alentours de Rennes, fais moi signe surtout.

      Supprimer
    2. Je n’hésiterais pas ! Cela fait maintenant 7 ans que je suis sur Nantes et je n'ai jamais mis un pied à Rennes .. Donc à l'occasion pourquoi pas !

      Supprimer
  8. Belles figs et belles tables 😄

    RépondreSupprimer
  9. La fatigue et la colère sont des points intéressants des règles !
    J'aime beaucoup tes figurines :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ils permettent beaucoup de choses.
      Je te remercie, un article leur est entièrement dédiée sur le blog, avec de plus jolies photos :)

      Supprimer
  10. Joli rapport mon général ;)
    Ça donne envie d'y faire un tour et de te croiser (oh oh oh jeux de mot en approche!)autour d'une partie de saga !! (saga/croisé = lolilol).
    Par contre on voit pas assez bien tes figurines !! Une petite "army on parade" bientôt ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cherché mais j'ai pas trouvé de jeu de mot pour rebondir...
      Du coup je te balance juste un lien vers l'article de peinture de mon armée : http://palabres-et-songes.blogspot.com/2017/10/peinture-la-loi-des-vikings-saga.html?m=0
      Mais tu peux trouver des clichés en jeu de mes vikings tout au long des billets de ce blog (puisque le flemmard que je suis n'a pas encore peint ses... 4 armées prêts à sortir...)

      Supprimer