mercredi 12 juin 2019

Joan of Arc [Open the Box]

Demat,

Avec le retour de la période des barbecues, quoi de mieux que de déballer "Joan of Arc" ? C'est nul... c'est la première phrase et ça pue déjà. C'est pas faux, mais c'est top tard, allons y !

J'ai donc reçu comme beaucoup, la première vague du kickstarter Time Of Legends Joan of arc. On va donc faire un petit review de ce que mon père et moi avons reçu. Nous avons en effet fait un pledge commun et partagé les frais parce que sur cette campagne, il y avait à boire et à manger ! Nous n'avons pas tout pris parce que... Il y en avait beaucoup, tout ne nous intéressait pas et nous ne sommes pas du genre à faire du all-in juste pour faire du all-in. Pas de dragon donc, pas de batailles légendaires, pas de cavaliers de l'apocalypse et pas de jeu de rôle.

On a même le droit à un peu de pub !


Boite de base

Ouverture de la première boite, la boite se base !
Bien pleine, dans des boites en carton pour la plupart des composants. On voit en revanche qu'il n'y au aucun moyen prévu de ranger autrement, mais c'est toujours le cas avec Mythic Games qui ne prévoit pas de thermoformage autre que celui accueillant les figurines dans leurs boites.

Un livret pour les règles, un second pour les scénarios.


L'itérieur est bien illustré, assez aéré, ça devrait être plaisant à lire !

 



Un petit résumé bienvenue en quatrième de couverture



Pions d'activation, dés pour résoudre les actions (combats)


Des cartes par paquet, le design est vraiment soigné et les illustrations jolies

Du batiment avec une grande maison et une chapelle (qui cache en fait d'autres maisons plus petites comme je l'ai aperçu plus tard). Rien à redire sur la qualité de ces bâtiments.

De l'ange, de la licorne, de la bestiole et des chariots. A noter que ces cerniers sont en deux parties, on peut enlever les boeufs. Bien vu !

Beaucoup de bases pour mettre nos figurines adorées.

Des décalco pour les boucliers, je ne vous cache pas mon adoration pour ces petites choses que je n'aurai vraiment pas aimé faire en Free hand...

Là on attaque le dur avec les personnages spéciaux, du piéton à la hallebarde et plein de cavaliers !

On retrouve le loup-garou du scénario que j'avais eu l'occasion de tester. Et un chevalier avec un étrange casque à gauche
Non, pas étrange, juste mal moulé en fait

Du genre malformation congénitale bien sévère...

Elle est où Jeanne ?


Une autre boite avec une tripatouillée d'infanterie, de loups...

Des décors. Bien que je comprenne l'idée de faire des arbres colorés, le vert est quand même... vraiment trash

Une bonne pile de carton pour représenter les tuiles, les pions et autres accessoires...

Dalles qui sont d'ailleurs très jolies

Super exclusive

Du spécial, parce que Mythic Games est trop trop sympa.


Un petit livret rien que pour utiliser cette boite

L'intérieur de l'auberge

L'extérieur de l'auberge. The good place Le bon endroit

Il faut quand même reconnaitre que l'endroit à de la gueule...



Le contenu en figurine accompagnant l'auberge. On y trouve Léo, le chat et Jacques.

Gog et Magor, deux géant bien différents mais fort sympathiques

Reliquary Box

Aussi grosse que la boite de base, cette boite se révèle pleine de surprises avec tous les stretch goals qu'elle contient. Certains en auront l'utilité, d'autres moins... A découvrir !


Une chose qui personnellement me choque. Tout en dehors de la boite de base est livré en anglais et français. Sachant que l'info était déjà récupéré pour la boite de base, je trouve dommage en terme d'image et d'impact écologique d'imprimer pour CHAQUE boite un contenu bilingue...



N'a t'elle pas fière allure notre pucelle à cheval ?



La bête. On a du mal à se dire que c'est du 15mm tellement le changement d'échelle est important.

D'autres pièces, moins grosses mais tout aussi impressionnantes (voire plus)



Si ton tapis est porté par un Djinn ? Est-ce toujours un tapis volant ?

Une nouvelle vague de gus qui se baladent... Cette fois-ci plus orientaux

Unleash Hell 

Particulièrement apprécié de mon père, cette extension propose d'amener Satan sur le plateau.


Écraser les église, c'est mal !

Quelque petits nouveaux décors

Des tuiles de ciel ?

Un dé qui se balade
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
J'ai toujours des récits de jeu de rôle à vous écrire, les premiers tests d'aérographe à vous montrer ainsi que mon test de la peinture contraste de Games Worskhop. ça sent un peu le "The Vrac" tout ça !

4 commentaires:

  1. C'est Mythic Game et non pas Monolith.
    Bonne peinture en tout cas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ça leur martelage avec Batman a plus d'effet que je croyais !

      Plus sérieusement merci, Les articles écrits en plusieurs fois ça me réussit pas...

      Supprimer
  2. Certaines figs sont vraiment réussies mais le 15 m'a rebuté, pas utilisables ailleurs et du kiloplastic, même petit à peindre, j'en ai déjà moult :) Merci pource déballage en règle néanmoins. Hâte de voir ce que tu penses de contrast.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue beaucoup apprécié ce changement d'échelle et les possibilité qu'il offre maintenant que je deviens allergique aux grosses armées sur une table... à petite échelle ça passe mieux. Même si mon but est clairement de jouer les scénarios et pas juste des batailles rangées.
      L'article suivant est en ligne. Merci beaucoup pour ta lecture mon cher Docteur.

      Supprimer